Yémen

S.E. M. Rashad Mohammed Al-Alimi, Président

22 septembre 2022

Résumé de la déclaration: 

M. RASHAD MOHAMMED AL-ALIMI, Président du Conseil présidentiel du Yémen, a rappelé que son pays est entré dans la neuvième année de son conflit, dénonçant les agissements des milices et des groupes terroristes.  Il s’est cependant félicité du soutien et de l’unité de la communauté internationale sur la question yéménite, comme en ont témoigné le plan de transfert de pouvoir basé sur l’initiative du Conseil de coopération du Golfe et son mécanisme exécutif en 2011, et le début de la Conférence du dialogue national qui s’est achevée en janvier 2014 avec la participation de toutes les puissances et composantes du Yémen, y compris les houthistes.  Elle avait abouti à un document de référence garantissant une large participation populaire, la réalisation des aspirations yéménites à la démocratie, à la justice et à l’égalité citoyenneté, ainsi que la préservation des droits des groupes vulnérables et la liberté de culte, a-t-il détaillé. 

« Mais ce rêve n’a pas duré longtemps », car les milices terroristes houthistes se sont retournées contre le consensus national ayant émergé de ce dialogue global, a-t-il déploré.  Ce fut le début de cette guerre de longue durée, qui a coûté la vie à des centaines de milliers d’âmes et provoqué le départ de centaines de milliers de réfugiés ainsi que le déplacement de plus de quatre millions de personnes.  Le Président a également fait état d’inondations et de sécheresses dues aux changements climatiques, qui ont entraîné morts et destructions chaque année. 

Depuis le 7 avril dernier cependant, a poursuivi M. Al-Alimi, « une nouvelle ère a commencé » au Yémen avec la formation du Conseil de direction présidentiel en tant que seul organe représentant légitime du peuple yéménite.  Au cours des six derniers mois, il a étroitement coopéré avec la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et les partenaires régionaux et internationaux, pour mettre en œuvre le programme de réformes institutionnelles et améliorer la fourniture des services de base, ainsi que pour juguler les effets de l’inflation aiguë et de la crise alimentaire mondiale.  Le Conseil présidentiel, s’est-il félicité, a reçu un généreux soutien du Royaume d’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis d’un montant de 1 milliard de dollars chacun.  Il a aussi cité le soutien de Ryad au plan de réponse humanitaire d’un montant de 300 millions de dollars, et la mise en œuvre de projets de services urgents pour la ville d’Aden et d’autres localités, d’une valeur supérieure à un demi-milliard de dollars. 

Il sera également important d’investir dans des projets générateurs de revenus durables, de soutenir la monnaie nationale et de contrôler les prix de articles de première nécessité, dont la réduction contribuera à mieux répondre à l’augmentation de la faim, a encore fait observer le Président du Conseil présidentiel.  M. Al-Alimi a ensuite appelé les milices houthistes à assumer leurs responsabilités pour empêcher qu’une marée noire ne se produise en mer Rouge en raison de l’état de détérioration du pétrolier SAFER, qu’elles contrôlent.  M. Al-Alimi a enfin appelé les États Membres à adhérer à l’embargo sur les armes et à contrer l’influence iranienne qui déstabilise la région en empêchant ce pays de fournir à ses milices des missiles balistiques et des drones, qui sont utilisés pour commettre des « actes de terrorisme » contre des civils au Yémen et dans le reste de la région.


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Président
  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Président
  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Président
  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Président
  • S.E. M. Jamal Abdullah Al-Sallal
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abubaker al-Qirbi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abubakr A. Al-Qirbi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abubakr Al-Qirbi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abubakr Al-Qirbi
    Ministre des affaires étrangères