Soudan

S.E. M. Abdel-Fattah AlBurhan Abdelrahman Al-Burhan, Présidente de transition

22 septembre 2022

Résumé de la déclaration: 

M. ABDEL-FATTAH AL-BURHAN ABDELRAHMAN AL-BURHAN, Président du Conseil souverain de transition du Soudan, a passé en revue les derniers développements politiques au Soudan, rappelant l’objectif d’établir un régime civil et une véritable démocratie.  Il a rappelé que les forces armées avaient annoncé, le 4 juillet 2022, leur retrait du dialogue national, laissant la place aux civils.  M. Al-Burhan a aussi réitéré la volonté du Soudan de coopérer avec la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan (MINUATS) et avec la Force intérimaires de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA).  Il a affirmé que le Conseil souverain de transition avait fourni tout le soutien nécessaire au mécanisme tripartite, qui réunit la MINUATS, l’Union africaine (UA) et l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) de l’Afrique de l’Est, en vue de faire avancer le dialogue national, regrettant que les discussions n’aient pas abouti.  Il a appelé toutes les parties impliquées à préserver la paix au Darfour, conformément à l’Accord de Djouba.

Le Président a souligné les efforts de son pays pour promouvoir la paix au Soudan du Sud, en Somalie et en République centrafricaine et salué sa bonne collaboration avec ses voisins tchadien et libyen.  Il en a appelé à l’aide de tous ses partenaires pour mettre en œuvre le Programme d’action d’Addis-Abeba issu de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, estimant que le Soudan devrait pouvoir bénéficier des avantages accordés aux pays pauvres très endettés, ayant mis en place toutes les législations nécessaires à la remise de sa dette.  Il a également demandé un soutien international pour la création d’un centre pour les recherches agricoles afin de faire face aux défis des changements climatiques.  Rappelant que le Soudan avait ouvert ses portes à quatre millions de réfugiés venus des quatre coins du continent malgré des ressources très limitées, M. Al-Burhan a sollicité l’aide de la communauté internationale pour faire face aux difficultés causées par les crises mondiales qui s’accumulent ces dernières années.  Il en a appelé de ses vœux une réforme du Conseil de sécurité, sur la base de la proposition de l’UA, s’élevant notamment contre les libellés unilatéraux et l’hégémonie des pays porte-plumes.


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Eldirdiri Mohamed Ahmed
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ibrahim Ahmed Abdelaziz Ghandour
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ibrahim Ahmed Abd al-Aziz Ghandour
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ibrahim Ahman 'Abd al-Aziz Ghandour
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ali Ahmed Karti
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ali Ahmed Karti
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ali Ahmed Karti
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ali Ahmed Karti
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ali Osman Mohamed Taha
    Vice-président
  • S.E. M. Ghazi Salahuddin Atabani
    Ministre par intérim des affaires étrangères