Sainte-Lucie

S.E. M. Philip Joseph Pierre, Premier Ministre

23 septembre 2022

Résumé de la déclaration: 

M. PHILIP JOSEPH PIERRE, Premier Ministre et Ministre des finances, du développement économique et de l’économie de la jeunesse de Sainte-Lucie, a déclaré que les petits pays en développement sont ceux qui continuent de souffrir le plus d’un ordre mondial inéquitable, dans lequel les riches et les puissants ne réparent pas les torts qu’ils causent aux plus faibles.  Il a énuméré les événements internationaux qui, au cours des dernières décennies, ont entravé le développement des pays comme le sien.  Malgré notre petite taille, malgré notre volonté délibérée d’être une source de paix et d’amitié, malgré nos traditions démocratiques et malgré nos efforts sincères pour faire du développement de nos peuples notre premier objectif, nous continuerons de nous heurter à un monde qui nous laisse seuls, a-t-il déploré. 

Pour lutter contre les changements climatiques, et parce que les institutions financières multilatérales n’ont toujours pas modifié leur fonctionnement pour faciliter l’accès des pays en développement aux ressources nécessaires à la refonte de leur économie et à leur résilience face à l’écocide en cours, il en a appelé à l’instauration d’un régime spécial pour les petits États insulaires en développement.  À ce propos, il a demandé que les vulnérabilités de ces États soient prises en compte dans l’élaboration des obligations financières internationales en matière d’aide au développement.  Les rouages de l’économie mondiale doivent continuer de tourner tout en nous permettant de participer de manière significative à la marche du monde, a-t-il plaidé.  À son tour, il a demandé l’adoption d’un indice de vulnérabilité multidimensionnel concernant les petits États insulaires en développement lors de la COP27 qui se tiendra au mois de novembre en Égypte.  Il a par ailleurs souligné l’importance de parvenir à un accord sur le partage et l’utilisation durable des ressources marines situées au-delà de la juridiction nationale, cela dans le cadre des travaux du comité préparatoire pertinent.  Après avoir appelé à la levée des sanctions contre le Venezuela, M. Pierre a fait part de sa grave préoccupation face à la détérioration continue de la situation sécuritaire en Haïti, assurant l’Assemblée que son pays continuera dans les prochaines semaines, au sein de la CARICOM, à œuvrer à la réunion des conditions nécessaires à la tenue d’élections libres, justes et crédibles. 


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Allen Michael Chastanet
    Premier Ministre
  • S.E. M. Allen Michael Chastanet
    Premier Ministre
  • S.E. M. Allen Michael Chastanet
    Premier Ministre
  • S.E. M. Alva Romanus Baptiste
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. M. Alva Romanus Baptiste
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Alva Romanus Baptiste
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. M. Kenny Davis Anthony
    Premier Ministre
  • S.E. M. Donatus Keith St. Aimee
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Stephenson King
    Premier Ministre
  • S.E. M. Rufus George Bousquet
    Ministre des relations extérieures