Roumanie

S.E. M. Klaus Werner Iohannis, Président

20 septembre 2022

Résumé de la déclaration: 

M. KLAUS WERNER IOHANNIS, Président de la Roumanie, s’est inquiété des conséquences mondiales de la guerre en Ukraine avant d’ajouter que ces conséquences devraient être une préoccupation majeure de tous, quelle que soit la distance qui nous sépare du conflit.  Il a indiqué que la Roumanie continuera de soutenir l’Ukraine, car son peuple se bat pour les valeurs communes et la démocratie, précisant avoir ouvert ses frontières à 2,3 millions d’Ukrainiens qui ont fui la guerre en leur offrant un accès gratuit à l’éducation, aux services de santé et au marché du travail.  Estimant que la sécurité énergétique est une préoccupation mondiale, qui nécessite des solutions communes, il a jugé inacceptable l’utilisation de l’énergie comme outil de chantage.  Il a ajouté que la sécurité énergétique exige des investissements stratégiques dans les énergies renouvelables, dans le nucléaire -avec de nouveaux projets tournés vers l’avenir comme les petits réacteurs modulaires- ou dans l’hydrogène.  Cela nécessite également des prix de l’énergie qui soient accessibles à tous les concitoyens, a insisté le Président, avant de prévenir qu’assurer la sécurité énergétique va de pair avec la transition verte pour des économies climatiquement neutres. 

Mettant l’accent sur le lien entre les changements climatiques et la paix et la sécurité, le Président roumain a regretté que nous n’ayons su faire face à la triple crise du climat, de la pollution et de la perte de biodiversité.  Il a indiqué que tous les efforts au sein de l’Union européenne visent à identifier et mettre en œuvre les meilleures solutions possibles face à ces graves difficultés.  À deux mois de la COP27 en Égypte, il a dit la nécessité de prendre des engagements complémentaires vers la neutralité climatique.  Après avoir souligné l’importance de la sensibilisation et de l’éducation des générations futures à la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques, le Président a dit que l’éducation est une priorité absolue pour la Roumanie et un investissement stratégique pour l’avenir.   

Sur le plan de la sécurité alimentaire, le Président a expliqué que, depuis le début de la crise ukrainienne, la Roumanie a facilité l’exportation de plus de quatre millions de tonnes de céréales, qui représentent 60% des céréales exportées par l’Ukraine, via ses ports du Danube et en mer Noire.  Passant au système des Nations Unies, il a souligné la nécessité de renforcer le système des droits de l’homme et d’assurer un financement adéquat de toutes ses activités.  Le Président de la Roumanie a conclu son discours en signalant que son pays est candidat à un siège au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, pour la période 2023-2025. 


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Klaus Werner Iohannis
    Président
  • S.E. M. Klaus Werner Iohannis
    Président
  • S.E. M. Dacian Julien Cioloș
    Premier Ministre
  • S.E. M. Klaus Werner Iohannis
    Président
  • S.E. M. Victor-Viorel PONTA
    Premier Ministre
  • S.E. M. Titus Corlătean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Titus Corlatean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Romulus Doru Costea
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Emil Boc
    Premier Ministre
  • S.E. M. Cristian Diaconescu
    Ministre des affaires étrangères