Pérou

S.E. M. Pedro Castillo Terrones, Président

20 septembre 2022

Résumé de la déclaration: 

M. PEDRO CASTILLO TERRONES, Président du Pérou, s’est inquiété d’une dangereuse évolution du monde vers des situations conflictuelles, créant des tensions sans précédent.  Il a rappelé que le Pérou défendait fermement les principes de non-agression et de respect de l’intégrité territoriale des États.  L’intervention de la Fédération de Russie en Ukraine est « illégitime », a-t-il affirmé, tout comme l’occupation par Israël des territoires palestiniens et arabes depuis 1967.  M. Castillo Terrones a estimé que toutes les interventions armées violaient la Charte des Nations Unies et que seules les sanctions décrétées par le Conseil de sécurité étaient légitimes.  « Il ne faut jamais jeter de l’huile sur le feu des conflits », a-t-il affirmé, réitérant l’appel de son pays à des négociations en vue d’une solution pacifique tenant compte des intérêts de toutes les parties.  Il a appelé à pérenniser l’accord sur l’exportation des céréales depuis l’Ukraine et à prendre des dispositions pour garantir les exportations russes d’engrais, dont le manque pèse sur les agriculteurs les plus pauvres des pays en développement.  Il a jugé essentiel d’empêcher les sanctions économiques d’affecter la sécurité alimentaire.   

Appelant la communauté internationale à assumer ses responsabilités en favorisant une solution à deux États afin de régler le conflit israélo-palestinien, le Président a annoncé l’ouverture prochaine d’une représentation diplomatique péruvienne en Palestine.  Il a aussi rappelé que le Pérou avait établi des relations diplomatiques avec la République arabe sahraouie dont il appuie le droit à l’autodétermination, ajoutant que son pays reconnaissait « la souveraineté de l’Argentine sur les Îles Malvinas ».  Le Président a indiqué que, sous son mandat, le Pérou avait presque doublé ses effectifs au sein des opérations de maintien de la paix et participait actuellement à six missions, notamment en République centrafricaine.  Il s’est félicité de l’ouverture récente à Lima de la conférence latino-américaine et caribéenne sur les opérations de maintien de la paix, qui a donné une forte impulsion en vue d’élargir la participation des pays de la région à ces opérations.  

Le Président s’est ensuite inquiété de la détérioration de la situation économique mondiale en raison de la pandémie de COVID-19, de l’inflation et de la hausse des prix de l’énergie qui entraînent davantage de pauvreté et d’exclusion.  Concernant le Pérou, il s’est félicité de la mise en place d’un plan de relance économique avec une cible de 3,3% de croissance, supérieure à la moyenne de l’Amérique latine.  « Nous devons cesser d’agresser la nature! » s’est-il exclamé en évoquant les changements climatiques, rappelant qu’il faudrait faire des efforts sept fois plus importants pour limiter l’augmentation de la température moyenne à 1,5 degré Celsius.  Il a appelé à un nouveau pacte pour protéger les océans et réglementer les activités de pêche, réaffirmant au passage que le domaine maritime du Pérou s’étend jusqu’à 200 miles nautiques au-delà de ses côtes. 


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Martin Vizcarra Cornejo
    Président
  • S.E. M. Gustavo Meza-Cuadra
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Pedro Pablo Kuzcynski Godard
    Président
  • S.E. M. Gustavo Meza-Cuadra
    Représentant permanent
  • S.E. M. Ollanta HUMALA TASSO
    Président
  • S.E. M. Ollanta Humala Tasso
    Président
  • S.E. M. Rafael Roncagliolo Orbegoso
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ollanta Humala Tasso
    Président
  • S.E. M. Alan García Pérez
    Président
  • S.E. M. Jose Antonio Garcia Belaunde
    Ministre des affaires étrangères