Libéria

S.E. M. George Manneh Weah, Président

22 septembre 2022

Liberia
Résumé de la déclaration: 

M. GEORGE MANNEH WEAH, Président du Libéria, a estimé que les défis auxquels le monde est confronté aujourd’hui nécessiteront des actions mondiales collectives, avec les Nations Unies au centre de la recherche de solutions.  Dans ce contexte, il faut tenir compte des besoins des pays en développement, en particulier, les pays les moins avancés, a-t-il plaidé, conformément au Programme d’action de Doha en faveur de ces pays pour la décennie 2022-2031.  Compte tenu de la part des jeunes dans la population du Libéria (plus de 60%), le Gouvernement a lancé un programme de réhabilitation et d’autonomisation socioéconomique, favorisant la mise en œuvre de projets portés par les jeunes défavorisés entre 2019 et 2021, a indiqué le Président pour qui, quand les jeunes sont responsabilisés, ils constituent « une force positive pour le bien ».  De même, en tant que féministe, le Chef d’État du Libéria a dit parier sur l’autonomisation des femmes et la promotion de l’égalité des sexes.  Il a également parlé de la collaboration du Libéria avec l’ONU et l’Union européenne (UE) qui vise à mettre fin aux pratiques traditionnelles néfastes contre les femmes et filles et à promouvoir leur santé et leurs droits sexuels et reproductifs.  En outre, le Gouvernement libérien met actuellement en œuvre un projet de 50 millions de dollars financé par la CEDEAO pour renforcer les capacités des femmes entrepreneures.

M. Weah a affirmé que le développement durable ne peut avoir lieu que dans un climat pacifique et un environnement sécurisé.  C’est pourquoi le Libéria est fier d’être un pays contributeur de troupes aux missions de maintien de la paix de l’ONU, a-t-il dit.  Il a fait remarquer qu’après de nombreuses années de troubles civils, le Libéria devient un bastion de la paix et un refuge de la démocratie.  Selon lui, c’est parce que le pays a pris des mesures au cours des dernières années pour construire et renforcer les institutions démocratiques, telles que la presse et le pouvoir judiciaire.  « Je suis fier de dire que, depuis le début de mon administration jusqu’à date, il n’y a pas de prisonnier politique au Libéria. »  Le Président a indiqué que les élections présidentielle et législatives d’octobre 2023 seront cruciales pour consolider la démocratie dans le pays.  Par ailleurs, M. Weah a appelé à protéger la planète ainsi qu’à garantir et maintenir la paix, la sécurité et la stabilité mondiales.


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. George Manneh Weah
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. M. Augustine Kpehe Ngafuan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. M. Joseph N. Boakai
    Vice-président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. M. Joseph Boakai
    Vice-président