Jamaïque

S.E. M. Andrew Holness, Premier Ministre

22 septembre 2022

Résumé de la déclaration: 

M. ANDREW HOLNESS, Premier Ministre de la Jamaïque, a rappelé que les petits États insulaires en développement (PEID) et certains pays à revenu moyen étaient particulièrement vulnérables aux chocs climatiques et aux chocs économiques externes, qui affectent de manière disproportionnée leur budget et ont des conséquences désastreuses pour les infrastructures.  Il a plaidé pour une approche exhaustive et ciblée afin de permettre l’accès aux financements et indiqué son soutien au Groupe de haut niveau chargé d’élaborer un indice de vulnérabilité multidimensionnel.  M. Holness a noté que la Jamaïque appliquait « une grande discipline fiscale » afin d’abaisser son ratio dette-PIB.  Il a insisté sur le fait que les changements climatiques étaient une menace existentielle pour les États insulaires et que ceux-ci ne pouvaient pas inverser seuls la trajectoire, avant de souligner l’importance de la protection et de l’utilisation durable de l’océan.

Le Premier Ministre a estimé que la lutte contre la fracture numérique devrait être une priorité et appuyé les travaux de l’ONU en vue d’élaborer un traité sur la cybersécurité.  Par ailleurs, il a attiré l’attention de l’Assemblée sur le fait qu’un certain nombre de pays en Amérique latine et dans les Caraïbes étaient exposés à une épidémie de crimes et de violence nécessitant une réponse de santé publique.  La disponibilité d’armes à feu exacerbant ce fléau, il a exhorté à mener « une guerre contre les armes ».

Préoccupé par la situation en Haïti, M. Holness a appelé à travailler en étroite collaboration avec cet État pour lui apporter un soutien significatif et cohérent.  Il a également appelé à la fin des sanctions commerciales et financières contre Cuba.  Il a par ailleurs réaffirmé sa détermination à la reconnaissance d’une justice réparatrice pour restaurer la dignité des personnes d’ascendance africaine, notant qu’il s’agissait là d’une « obligation morale pour les États ayant bénéficié des injustices du passé ».  Cette question complexe requiert, selon lui, des solutions créatrices.  Enfin, la Jamaïque a proposé que le 17 février soit reconnu comme la « Journée internationale de la résilience du tourisme ».


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Andrew Holness
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Kamina Johnson Smith
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Andrew Holness
    Premier Ministre
  • S.E. M. Arnold Nicholson
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Arnold Nicholson
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. Mme Portia Simpson Miller
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Portia Simpson Miller
    Premier Ministre
  • S.E. M. Kenneth Baugh
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Orette Bruce Golding
    Premier Ministre
  • S.E. M. Kenneth Baugh
    Vice-Premier Ministre