Irlande

S.E. M. Micheál Martin, Premier Ministre

22 septembre 2022

Ireland
Résumé de la déclaration: 

M. MICHEÁL MARTIN, T.D., Premier Ministre de l’Irlande, a estimé que les maux frappant la communauté internationale n’étaient pas une fatalité, puisque nous « disposons des outils nécessaires » pour y faire face.  Le Premier Ministre s’est félicité des multiples initiatives prises par l’Irlande lors de son mandat au Conseil de sécurité, comme dans le nord-ouest de la Syrie où la volonté politique a porté ses fruits et où une aide humanitaire a pu être acheminée vers 4 millions de personnes.  L’Irlande a soutenu l’adoption d’une déclaration politique sur l’utilisation des armes explosives dans les zones peuplées, a également noté M. Martin.  Adoptée à Dublin le 18 novembre, celle-ci constituera une étape importante dans la protection des populations civiles.  Alarmé par la situation humanitaire et la violence dans la région du Tigré, en Éthiopie, il a répété la détermination de son pays à soutenir une solution politique et à demander des comptes pour les violations flagrantes des droits de l’homme.  Le Premier Ministre a en outre réitéré son engagement en faveur d’une solution des deux États au Proche-Orient.  Un horizon obstrué, selon lui, par la construction de colonies israéliennes.  Il a regretté qu’en dépit du mandat de la Mission de l’ONU en Afghanistan, la population voyait ses droits reculer, notamment les femmes et les filles non scolarisées.

Préoccupé par les risques découlant des combats à proximité d’installations nucléaires en Ukraine, le dirigeant a fustigé l’invasion « illégale de l’Ukraine par la Russie », et dénoncé l’opposition russe à la conclusion d’un accord sur la non-prolifération nucléaire, le mois dernier.  La guerre en Ukraine, selon M. Martin, ne saurait être réduite à une préoccupation « occidentale », car tous les États devraient craindre un monde où « le fort peut intimider le faible ».  La planification de référendums dans l’est de l’Ukraine pour en modifier les frontières « montre que la Russie se comporte comme un État voyou », a-t-il poursuivi.  Face à l’insécurité alimentaire, l’Irlande a réagi en augmentant son aide humanitaire, offrant notamment 78 millions d’euros pour la Corne de l’Afrique, a noté M. Martin.  L’Irlande s’est en outre engagée à verser 50 millions d’euros supplémentaires pour lutter contre la malnutrition aiguë des enfants, a-t-il rappelé.  « Nous avons fait de la question de la faim et des conflits une priorité de notre mandat au sein du Conseil de sécurité », a résumé le Premier Ministre.  Enfin, en matière de santé mondiale, Dublin a annoncé une nouvelle contribution de 65 millions d’euros au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Simon Coveney
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Simon Coveney
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore, Deputy Prime Minister
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Micheál Martin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Peter Power
    Ministre d'État