Finlande

S.E. M. Sauli Niinistö, Président

20 septembre 2022

Finland
Résumé de la déclaration: 

M. SAULI NIINISTÖ, Président de la Finlande, a relevé que les répercussions de la guerre en Ukraine sont déjà considérables.  En effet, une triple crise énergétique, alimentaire et financière pèse particulièrement sur les populations des pays vulnérables.  Des pays qui souffrent déjà le plus de la crise climatique et de la pandémie de COVID-19.  Aussi difficile que cela puisse paraître, le moment est venu de faire preuve de solidarité mondiale et de renforcer la coopération multilatérale, a-t-il indiqué, en soutenant que la communauté internationale peut et doit sortir renforcée de ces crises.  Il a noté qu’il y avait une crise alimentaire mondiale avant même l’invasion russe en Ukraine.  En effet, plus de 800 millions de personnes dans le monde souffraient chroniquement de la faim.  La guerre aggrave encore cette calamité, a-t-il dit, tout en plaidant pour des systèmes alimentaires durables, inclusifs et équitables.  Nous devons également accélérer la mise en œuvre d’autres objectifs de développement durable, a poursuivi le Président, en soulignant que « nous ne pouvons nous permettre de laisser des gens à la traîne ». 

Au vu des catastrophes qui sont visibles à travers le monde, M. Niinistö a rappelé que les changements climatiques représentent une menace existentielle pour le genre humain, ce qui appelle une action urgente, sur deux fronts.  Premièrement, nous devons changer de cap avant qu’il ne soit trop tard.  Deuxièmement, nous devons aider ceux qui souffrent de toute urgence et soutenir ceux qui ont moins de ressources pour faire face à cette menace.  Le Président a appelé à honorer l’engagement de doubler le financement de l’adaptation pris lors de la COP26 à Glasgow, avant de préciser que « lutter contre les changements climatiques et prendre soin de l’économie ne sont pas des objectifs contradictoires ».  En effet, la transition verte a un énorme potentiel de création d’emplois, d’innovation et de croissance économique, a-t-il argué.  Mais, elle doit être menée équitablement.  Le Président a également mis en garde contre la perte alarmante de la variété de la vie sur notre planète. 

M. Niinistö a par ailleurs salué le travail du Conseil des droits de l’homme, notamment sur la Syrie et l’Ukraine.  Il a indiqué que la Finlande, en tant que membre du Conseil, agit pour rendre justice aux victimes de violations des droits de l’homme.  Pour la première fois de son histoire, l’indice de développement humain du PNUD a baissé pendant deux années consécutives, a-t-il constaté, en notant que nous ne pouvons pas laisser cette tendance se poursuivre.   

Dans ce monde turbulent, ceux qui attisent les flammes des conflits portent une responsabilité particulière, a ajouté le Président.  Il a appelé à construire et renforcer la paix et prévenir les conflits dans la mesure du possible.  Selon lui, le rapport du Secrétaire général publié, il y a deux ans, et intitulé « Notre programme commun » nous fournit un modèle pour un multilatéralisme plus efficace, ouvrant la voie à des solutions aux problèmes actuels et futurs du monde.   

Le Président finlandais a invité les deux plus grands États dotés d’armes nucléaires à faire progresser le désarmement nucléaire, ajoutant que les autres devraient suivre le mouvement.  Il a ainsi appelé les États-Unis et la Fédération de Russie à poursuivre leur dialogue sur la stabilité stratégique, en vue de réaliser de nouvelles réductions de leurs arsenaux nucléaires.  Enfin, il a affirmé que les défis mondiaux interdépendants démontrent plus que jamais que nous avons besoin d’un renouvellement de l’engagement envers le multilatéralisme, avec les Nations Unies en son centre. 


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes