Thaïlande

S.E. M. Virasakdi Futrakul, Vice-Ministre des affaires étrangères

1 Octobre 2018 (73e session)

Statement Summary: 

M. VIRASAKADI FUTRAKUL, Vice-Ministre des affaires étrangères de la Thaïlande, a exprimé sa vision du monde: « un monde volatile, incertain, complexe et ambigu », auquel l’ONU doit s’adapter pour remplir ses missions de maintien de la paix, de développement et des droits de l’homme.  La Thaïlande soutient les efforts pour réformer le Conseil de sécurité et le rendre plus représentatif, plus inclusif et plus démocratique.  Elle soutient aussi les efforts du Secrétaire général pour corréler davantage la paix et la sécurité avec le développement durable.  « Car c’est bien le développement économique et social des communautés et des peuples qui est au centre du maintien de la paix. »

Depuis 1950, plus de 27 000 policiers et militaires thaïlandais, hommes et femmes, ont participé aux opérations de l’ONU « et nous ferons davantage », a promis le Vice-Ministre, notamment au sein de la Mission au Soudan du Sud.  L’année dernière, la Thaïlande a été l’une des premières nations à signer et ratifier le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires et la semaine dernière, elle travaillait à la ratification du Traité d’interdiction complète des armes nucléaires (TICE), dans la droite ligne de l’objectif de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) de faire de la région une zone exempte d’armes nucléaires.  Dans cette optique, la Thaïlande soutient totalement les efforts de dénucléarisation de la péninsule coréenne et espère que tout le bassin indo-pacifique sera un jour exempt d’armes de destruction massive.  « Un voyage de 1 000 lieues démarre avec un seul petit pas », a déclaré le Vice-Ministre.

S’agissant du développement, il a soutenu le repositionnement du système des Nations Unies pour le développement face aux objectifs de développement durable et sur un modèle de partenariat public-privé.  Mais « s’engager pour ces objectifs est une chose et les réaliser localement, une autre chose », a fait remarquer M. Futrakul.  « Nous devons devenir le changement que nous souhaitons à tout le monde », a-t-il déclaré, en paraphrasant le Mahatma Gandhi. 

Les changements climatiques sont un phénomène que la Thaïlande combat de front et est particulièrement engagée dans la réalisation du quatorzième objectif de développement sur l’exploitation durable des océans, elle est la première nation asiatique à se joindre à un projet global de nettoyage des océans dans les zones à fort développement touristique, comme Bangkok, Koh Samui, Koh Tao et Phuket.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Don Pramudwinai
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. General Prayut Chan-o-cha
    Premier Ministre
  • S.E. M. General Prayut Chan-o-Cha
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tanasak Patimapragom
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Surapong Tovichakchaikul
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. Mme Yingluck Shinawatra
    Premier Ministre
  • S.E. M. Surapong Tovichakchaikul
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kasit Piromya
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abhisit Vejjajiva
    Premier Ministre