Somalie

S.E. M. Ahmed Awad Isse, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2018 (73e session)

Statement Summary: 

M. AHMED ISSE AWAD, Ministre des affaires étrangères de la Somalie, a rappelé que son gouvernement était aux affaires depuis un an et demi et qu’il était bien conscient des énormes défis, en particulier ceux concernant les menaces liées au terrorisme.  « Notre peuple a besoin de sécurité », a-t-il dit, expliquant que c’était la raison pour laquelle le Chef de l’État avait passé six semaines au quartier général de la défense, donnant des ordres pour des opérations de terrain.  Alors que nous démantelons toutes les caches des terroristes, nous engageons dans le même temps un dialogue avec les dirigeants religieux, les personnes âgées, les jeunes, les femmes et tous les groupes de la société qui veulent tourner le dos à l’idéologie de haine, de violence et d’intolérance religieuse, a affirmé le Ministre.

Le côté positif tient à ce que les jeunes ou les femmes ne rejoignent plus les Chabab, s’est félicité M. Awad, pour qui cette idéologie n’est plus populaire.  Les Chabab et Al-Qaida n’ont plus voie au chapitre, a-t-il assuré.  Ils n’arrivent plus à recruter des volontaires.  Les anciens commandants, les anciens chefs d’infanterie, se sont tous rendus de façon inconditionnelle, nous livrant leurs connaissances dites « techniques », ce qui a affaibli leurs réseaux de terreur.  Nous sommes à présent engagés dans la création de partenariats sains entre les forces de police et les communautés, pour liquider ce qu’il reste de terroristes, a assuré le Ministre.  Pour M. Awad, c’est un premier pas.  « Au nom du peuple somalien, je voudrais dire sans équivoque que nous sommes vraiment reconnaissants aux courageux hommes et femmes qui ont servi dans les missions de l’Union africaine.  Nous ne l’oublierons jamais, nous leur en serons toujours reconnaissants », a-t-il déclaré.

En outre, M. Awad a appelé les Nations Unies à lever l’embargo sur les armes à destination de la Somalie qui, a-t-il affirmé, n’a plus de raison d’être.  Au contraire, une plus forte capacité de combat nous permettrait de prendre le dessus sur les organisations terroristes, a-t-il plaidé.  Notre objectif est désormais de développer la démocratie, afin que notre peuple puisse jouir des droits inaliénables: son droit à la vie, à la liberté, la liberté de presse, d’association et même la liberté de demander au Gouvernement des réparations pour les traumatismes subis.  Individuellement et collectivement, notre peuple et les communautés comprennent que c’est la responsabilité de leur Gouvernement de protéger leurs libertés, sous les auspices de la Constitution.  Nous devons aussi protection et soutien aux minorités, aux communautés et à ceux qui ont des besoins particuliers, a poursuivi M. Awad, qui a ajouté: notre peuple comprend que pour que le Gouvernement soit efficace, l’état de droit doit régner.

Le Ministre a souligné que la Somalie possède une position stratégique dans la Corne de l’Afrique.  Par ailleurs, elle possède de grandes ressources naturelles, à savoir: des réserves de pétrole, du gaz naturel, du minerai de fer, des terres arables et productives, ainsi que le deuxième plus long littoral d’Afrique, qui fournit d’immenses opportunités pour des productions durables.  À cet égard, nous cherchons à renforcer des alliances avec nos partenaires pour promouvoir la coopération économique et ouvrir de nouveaux horizons pour notre peuple, a déclaré M. Awad.  Nous cherchons aussi à renforcer des partenariats stratégiques avec nos voisins, le continent et le monde, en partageant des intérêts communs en matière de sécurité et de coopération sociale.  Nous avons augmenté le revenu domestique à des niveaux records.  Nous sommes en train de normaliser nos relations avec les Institutions internationales financières.  Cela nous fait entrevoir la possibilité de l’allègement de notre dette.

La Corne de l’Afrique est en train de vivre des transformations politiques et économiques remarquables, avec une nouvelle génération de dirigeants, a encore affirmé le Ministre.  « Nous sommes fiers de prendre un rôle important dans la quête de l’intégration économique dans la Corne de l’Afrique en prenant le rôle de médiateur après des décennies de conflit; à cet égard, j’appelle humblement les Nations Unies à lever les sanctions économiques sur notre voisin, l’Érythrée », a-t-il ajouté.  Pour M. Awad, ceci permettrait de faciliter les flux commerciaux.  L’Afrique de l’Est est en train de devenir la région qui connaît la plus grande croissance de la région et l’Afrique devient la plus grande région au monde de libre-échange: « Nous sommes prêts pour les affaires », a-t-il conclu.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Hassan Ali Khaire
    Premier Ministre
  • S.E. M. Abdusalam Hadliyeh Omer
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Omar Abdirashid Ali Sharmarke
    Premier Ministre
  • S.E. M. Hassan Sheikh Mohamud
    Président
  • S.E. M. Hassan Sheikh Mohamud
    Président
  • S.E. M. Abdiweli Mohamed Ali
    Premier Ministre
  • S.E. M. Abdiweli Mohamed Ali
    Premier Ministre
  • S.E. M. Sheikh Sharif Sheikh Ahmed
    Président
  • S.E. M. Sheikh Sharif Sheikh Ahmed
    Président