Papouasie-Nouvelle-Guinée

S.E. M. Rimbink Pato, Ministre des affaires étrangères et du commerce international

29 septembre 2018

Statement Summary: 

M. RIMBINK PATO, Membre du Parlement et Envoyé spécial du Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, a rappelé que son pays accueille en novembre prochain le Forum de la coopération économique Asie-Pacifique (APEC), dont les membres représentent 39% de la population mondiale et 48% des activités commerciales internationales, notamment avec des pays comme les États-Unis, la Chine, le Japon et bien d’autres.  Il a cité, parmi les sujets qui seront débattus au cours de ce forum, la question de la prospérité par le biais du commerce, la préservation de l’environnement, l’inclusion afin de ne laisser personne de côté, l’économie numérique et l’égalité des genres. 

Sur ce dernier point, l’Envoyé spécial a relevé que la protection de la femme est l’un des défis les plus importants pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée.  Il reste du chemin à parcourir, a-t-il reconnu, en notant que le développement durable dépend des améliorations dans ce secteur.  Le pays travaille à améliorer l’égalité des genres par le biais de politiques et lois qui combattent la violence sexiste, promeuvent l’emploi des femmes dans les secteurs formel et informel, tout en facilitant leur éducation.  À ce sujet, il a salué les progrès qui ont permis à un million de jeunes supplémentaires d’être scolarisés, notamment des jeunes filles.  Ces avancées ont pu se faire grâce au soutien des partenaires bilatéraux et multilatéraux comme le système des Nations Unies, a-t-il relevé.

M. Pato a salué les efforts visant à financer le Fonds vert pour le climat, affirmant que l’accès à ces financements est crucial pour les petits États insulaires en développement (PEID) notamment, car ces pays entendent atténuer les conséquences des changements climatiques et s’y adapter, tout en renforçant leur résilience aux catastrophes naturelles.

Il a en outre noté le vif intérêt de la communauté internationale pour le référendum qui aura lieu à Bougainville en juin 2019, une région de son pays.  Il a salué l’implication des partenaires du pays sur cette question, mais a précisé que leur travail ne doit en aucun cas empiéter sur la souveraineté nationale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée sur son territoire, conformément au droit international.  Sur la question des migrations enfin, il a dit que son pays travaille en collaboration avec l’Australie dans la relocalisation des demandeurs d’asile dont certains seront envoyés aux États-Unis, alors que les autres migrants restent sur place en Papouasie-Nouvelle-Guinée. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Peter Paire O’Neill
    Premier Ministre
  • S.E. M. Puka Temu
    Ministre d'État
  • S.E. M. Rimbink Pato
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Rimbink Pato
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Leo Dion
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Rimbink Pato
    Premier Ministre
  • S.E. M. Peter O’Neill
    Premier Ministre
  • S.E. M. Sir Michael Somare
    Premier Ministre
  • S.E. M. Samuel Abal
    Ministre des relations extérieures