Norvège

S.E. Mme Erna Solberg, Premier Ministre

26 septembre 2018

Statement Summary: 

Mme ERNA SOLBERG, Premier Ministre de la Norvège, a appelé à affronter ensemble les défis de la mondialisation.  « Travailler ensemble nous a permis de faire bien plus que ce qu’on aurait fait chacun seul », a-t-elle argué.  Elle a détaillé les réalisations de son pays tant sur le plan national qu’international, grâce notamment à une politique de moyens de subsistance durables, à des partenariats nordiques et européens sur l’intégration économique et civique, ainsi que par la promotion de la paix et de la sécurité, la bonne gestion des océans, le commerce juste et régulé, l’éducation pour tous, et des mesures de santé mondiales.  Elle a vu dans toutes ces mesures la preuve que la coopération internationale donne des résultats.

Mme Solberg a cependant reconnu que la mondialisation n’a pas bénéficié à tous jusqu’à présent.  L’exclusion peut inciter à la radicalisation et saper la confiance dans les institutions internationales, a-t-elle remarqué.  La Première Ministre a dès lors recommandé de garantir le bien-être d’une population en croissance rapide, en commençant par réformer les normes de commerce.  « Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser le protectionnisme, la discrimination et la rivalité économique caractériser notre futur », a-t-elle lancé en plaidant en faveur d’un commerce libre et basé sur des règles. 

Passant à la question de l’instabilité, elle a appelé le Conseil de sécurité à agir, de même pour les nations et les organisations régionales.  Elle a cité comme exemple le conflit en Syrie ou encore le cas de l’Ukraine dont « la souveraineté et l’intégrité territoriale doivent être restaurées ».  Elle a aussi rappelé que la Norvège est l’un des 79 membres de la coalition mondiale contre Daech, avant d’appeler à la justice pour les auteurs de crimes.  La Norvège a toujours été un défenseur de la CPI, a-t-elle rappelé.

Il faut, comme le recommande le Secrétaire général, une montée en puissance de la diplomatie pour la paix, a poursuivi Mme Solberg en rappelant les efforts de son pays sur les dossiers de la Colombie et des Philippines notamment. 

Sur le plan du développement durable, la Chef de gouvernement a appelé à l’appropriation du Programme 2030 par chaque pays.  L’OMS a entrepris d’élaborer un plan d’action mondial pour une architecture plus simple de la santé, en réponse à une initiative du Ghana, de l’Allemagne et de la Norvège.  Ce plan sera présenté à Berlin en octobre.  Par ailleurs, la Norvège a alloué 440 millions de dollars à l’éducation mondiale et se focalise sur l’éducation des filles avec près de 40 millions de plus pour la période 2018-2019.  Mme Solberg a aussi fait part de l’engagement de son pays à la protection des océans, en créant un groupe de haut niveau sur l’économie durable des océans.

Enfin, la Norvège, qui est candidate à un siège au Conseil de sécurité, a annoncé son intention de rendre cet organe plus transparent, efficace et représentatif.  Le pays veut aussi partager son expérience dans les processus de paix et de réconciliation, ainsi que promouvoir la participation de femmes à la stabilité et à la paix durable.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Tore Hattrem
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. Mme Erna Solberg
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Erna Solberg
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Erna SOLBERG
    Premier Ministre
  • S.E. M. Espen Barth Eide
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Espen Barth Eide
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Espen Barth Eide
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Tine Mørch Smith
    Représentant permanent
  • S.E. M. Jonas Gahr Støre
    Ministre des affaires étrangères