Mauritanie

S.E. M. Ismael Ould Cheikh Ahmed, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2018 (73e session)

Statement Summary: 

M. ISMAËL OULD CHEIKH AHMED, Ministre des affaires étrangères et de la coopération de la Mauritanie, a rappelé que son pays a contribué à travers la récente organisation du trente et unième sommet de l’Union africaine (UA) à une vision globale pour combattre ce phénomène afin de libérer les peuples africains de la pratique « détestable » de la corruption.  La Mauritanie, a-t-il dit, a déjà pris une batterie de mesures et, dans le même temps, lancé la modernisation de ses infrastructures de base, sans compter les réformes pour le développement rapide des mines et du pétrole.  Le Ministre a aussi parlé du développement d’un code des investissements ambitieux et de la mise en place d’une zone économique de libre-échange à Nouadhibou.  La croissance économique devrait grimper à 4%, l’année prochaine et pour infléchir l’impact négatif des changements climatiques sur cette croissance, la Mauritanie a adopté une politique nationale sur les énergies renouvelables et les tempêtes de sable.  Nouakchott abrite aujourd’hui le siège de l’Agence panafricaine de la Grande Muraille verte.  Sur le plan politique, M. Ould Cheikh Ahmed a évoqué le dialogue ouvert entre la majorité et l’opposition mais aussi la société civile, lequel a permis d’aboutir aux amendements constitutionnels de 2017.  La question des droits de l’homme occupe une place centrale dans la politique nationale.

Sur le plan régional, la position géographique et particulière à la fois arabe et africaine a conféré au pays une responsabilité qu’il a assumée, comme en témoigne son rôle de premier plan dans l’établissement du G5 Sahel et dans la mise en place de sa Force conjointe qui combat aujourd’hui les organisations terroristes dans la région.  Forte de cet héritage, la Mauritanie souhaite édifier des relations de bon voisinage.  La Mauritanie, a-t-il poursuivi, suit avec intérêt la question du Sahara occidental et soutient les efforts des Nations Unies pour trouver une solution mutuellement acceptable, à même de renforcer l’intégration et la complémentarité économiques entre les États de l’Union du Maghreb arabe.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hamadi Ould Meimou
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Mohamed Ould Abdel Aziz
    Président
  • S.E. M. Ahmed Teguedi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. M. Hamady Ould Hamady
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hamady Ould Hamady
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Naha Mint Mouknass
    Ministre des affaires étrangères