Guinée

S.E. M. Mamadi Touré, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2018 (73e session)

Guinea
Statement Summary: 

M. MAMADI TOURÉ, Ministre des affaires étrangères de la République de Guinée, après avoir rendu hommage à Kofi Annan, « qui aura dédié sa vie à la promotion de la paix, du droit international humanitaire et du multilatéralisme », a estimé que les défis du monde d’aujourd’hui requièrent de nouvelles approches, plus pragmatiques, efficaces et coordonnées, pour atteindre les objectifs de la Charte.  « Dans un monde interdépendant, notre Organisation est la seule plateforme multilatérale capable d’adopter une approche globale et concertée.  L’universalité des Nations Unies dans le maintien de la paix, de la sécurité et de la prospérité du monde se confirme », a-t-il déclaré. 

La République de Guinée appuie le processus de réformes engagé par le Secrétaire général et reste déterminé à accompagner dans les réformes.  Selon lui, les résultats de la réforme doivent permettre, à terme, d’instaurer un système de coopération internationale juste et équitable, sur la base de la solidarité et de la responsabilité partagée.  Il a indiqué que son pays a enregistré des progrès importants dans les domaines économique et social, susceptibles de garantir un meilleur avenir pour la population guinéenne.  Les mégaprojets dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et la réalisation des infrastructures sont salués par les populations guinéennes, parce qu’ils conduiront à coup sûr la Guinée vers l’émergence à l’horizon 2040, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le Ministre a salué le « nouveau climat de concertation favorable à la promotion d’une paix durable en Afrique » et a appelé à continuer à privilégier les solutions politiques pour créer un environnement apaisé propice au développement.  « L’investissement dans la prévention des conflits et la recherche de solutions politiques épargnera à l’humanité des innombrables pertes en vies humaines et la destruction des infrastructures », a-t-il déclaré.  En outre, il a condamné avec fermeté les actes terroristes commis contre des populations innocentes, que ce soit en Afrique ou ailleurs dans le monde. 

Il s’est ensuite félicité de la mise en place du plan des Nations Unies « Sahel terre d’opportunités » qui cible 10 pays, dont la Guinée et qui met l’accent sur les six domaines clefs que sont la coopération transfrontalière, la prévention, le maintien de la paix, la croissance inclusive, le climat et les énergies renouvelables.  M. Touré a aussi salué l’avènement du pacte mondial pour les migrations sûres, ordonnées et régulières.  « Ce document sera adopté par la République de Guinée en décembre à Marrakech, a-t-il assuré, et permettra l’équilibre entre la souveraineté des États et les droits fondamentaux ». 

En outre, il a estimé que la création d’une société inclusive sous-tend l’élimination des inégalités et des barrières sociales qui empêchent la participation des jeunes et des femmes aux activités économique et politique.  L’égalité des sexes, la promotion et l’autonomisation des jeunes et des femmes sont fondamentales pour la réalisation du développement durable, a-t-il souligné. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Alpha Condé
    Président
  • S.E. M. Alpha Condé
    Président
  • S.E. M. François Lounceny Fall
    Ministre d'État
  • S.E. M. Alpha Condé
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. François Lounceny Fall
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Edouard Niankoye Lama
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Alpha Condé
    Président
  • S.E. M. Bakary Fofana
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Alexandre Cécé Loua
    Ministre des affaires étrangères