Grenade

S.E. M. Peter David, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2018 (73e session)

Grenada
Statement Summary: 

M. PETER DAVID, Ministre des affaires étrangères de la Grenade, a déclaré que les changements qui se produisent dans le monde étaient amplifiés, en particulier pour les États en développement, par les phénomènes des changements climatiques, des catastrophes naturelles et des maladies non transmissibles.  Alors que les Caraïbes se remettent à peine d’une saison des ouragans dévastatrice en 2017, « nous retenons notre souffle », a-t-il déclaré. 

M. David a affirmé que la sous-région et les autres petits États insulaires en développement jouaient un rôle pionnier à l’échelle nationale dans la mise en œuvre de technologies relatives à la lutte contre les changements climatiques, comme les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, l’hydroélectricité et l’énergie géothermale.  À cet égard, la Grenade est en train d’œuvrer à son propre « développement vert et bleu », en « célébrant le mariage » du développement économique avec la viabilité environnementale, s’est enorgueilli M. David.

Cependant, alors que nous nous efforçons de bâtir des sociétés durables, nous nous heurtons à des politiques et à des agissements financiers de la part d’acteurs internationaux qui menacent notre développement durable, a déploré le Ministre.  Il s’est aussi déclaré préoccupé par le fait que son pays et d’autres doivent quitter prématurément la catégorie des petits États insulaires en développement pour celle des pays à revenu intermédiaire, sans qu’il soit tenu compte des vulnérabilités spécifiques de la sous-région.  C’est la raison pour laquelle la Banque caraïbéenne de développement a mis au point des indices de vulnérabilité au moment de consentir des prêts, a-t-il expliqué, avant de plaider pour que les partenaires internationaux conçoivent de même un index de vulnérabilité pays par pays, qui tienne compte de manière holistique des risques inhérents à chacun.  « Dans ce contexte, le retrait des opérations par correspondants bancaires peut être vu comme un assaut économique de nature à déstabiliser le secteur financier de pays déjà vulnérables », a-t-il analysé. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Elvin Nimrod
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elvin Nimrod
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Clarice Modeste-Curwen
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nickolas Steele
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nickolas Steele
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Dessima Williams
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Tillman Thomas
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tillman Thomas
    Premier Ministre
  • S.E. M. Peter David
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international