Bulgarie

S.E. M. Boyko Borissov, Premier Ministre

28 septembre 2018 (73e session)

Bulgaria
Statement Summary: 

M. BOYKO BORISSOV, Premier Ministre de Bulgarie, a affirmé que son pays avait toujours défendu l’état de droit, et soutenu les Nations unies dans ses efforts pour faire respecter le multilatéralisme.  « Le centième anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale nous a rappelé que dans la région des Balkans, les cendres des conflits d’hier scintillent encore aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Le dirigeant a souhaité un appui politique sans équivoque aux progrès réalisés dans les Balkans.  Les accords Sofia-Skopje et Athènes-Skopje sont des étapes cruciales pour atteindre la stabilité dans les Balkans de l’ouest, et les Accords Podgorica-Pristina sont aussi un jalon important qui montre un nouvel esprit dans la région, a-t-il indiqué; la construction de nouvelles infrastructures dans les Balkans attire déjà les investissements, s’est-il réjoui.

Conscient du fait que les enjeux sont élevés dans les Balkans, que la voie est longue et que le renforcement économique et politique est crucial, il a pointé que prendre du retard avec des économies faibles n’était pas envisageable.

Au sujet du référendum en Macédoine dans deux jours, M. Borissov a jugé « qu’il ferait date » et s’est félicité de cette voie ouverte pour une intégration euro-atlantique.  « C’est maintenant ou jamais.  Nous devons les appuyer », a-t-il insisté.  « Deux de nos autres voisins, la Serbie et le Kosovo, font face à un dilemme difficile, nous les encourageons, et pensons que l’éventuel retraçage des frontières est une solution non viable. »  Quant aux élections en Bosnie-Herzégovine le mois prochain, il les a jugées comme « un test de l’unité du pays » et de sa progression éventuelle vers une intégration plus poussée dans l’Union européenne. 

Décrivant une région balkanique politiquement dynamique, le Premier Ministre a décrit des perspectives optimistes pour la région, en contraste avec les conflits qui l’entourent en Ukraine de l’est, Syrie et Libye.  Il a précisé pour le cas de l’Ukraine: « 10 000 morts, 24 000 blessés: les statistiques sont tristes, et on ne constate pas de progrès dans la mise en place des accords de Minsk ».  La Bulgarie appelle la communauté internationale à redoubler d’efforts pour aider à négocier la paix en Ukraine, « sans ingérence ».


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Rumen Radev
    Président
  • S.E. M. Rosen Plevneliev
    Président
  • S.E. M. Rosen Plevneliev
    Président
  • S.E. M. Rossen PLEVNELIEV
    Président
  • S.E. M. Rossen Plevneliev
    Président
  • S.E. M. Rosen Plevneliev
    Président
  • S.E. M. Nickolay Mladenov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nickolay Mladenov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Rumiana Jeleva
    Ministre des affaires étrangères