Bahreïn

S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2018

Bahrain
Statement Summary: 

M. SHAIKH KHALID BIN AHMED AL-KHALIFA, Ministre des affaires étrangères de Bahreïn, s’est dit déterminé à mettre en œuvre tous les programmes destinés à accroître le niveau de vie des citoyens de son pays et à assurer son développement durable.  Il a vanté les avancées réalisées par le Bahreïn, notamment ses efforts visant à diversifier son économie.  Le Bahreïn, a-t-il rappelé, a établi un mécanisme de coordination avec les Nations Unies et posé sa candidature au Conseil des droits de l’homme. 

Le Ministre a condamné la « politique de destruction » menée selon lui par l’Iran au Moyen-Orient, dénonçant la poursuite de ses « aspirations hégémoniques » dans la région et ses tentatives de renverser des gouvernements.  Il a condamné ses actions « criminelles et hostiles » au Yémen et ses activités balistiques en Arabie saoudite, ajoutant qu’elles avaient été confirmées par des rapports des Nations Unies.  Le Bahreïn est un membre actif de la coalition arabe pour restaurer la légitimité au Yémen afin de rétablir l’indépendance et l’intégrité territoriale de ce pays, a assuré le Ministre.

M. Al-Khalifa a également dénoncé le Qatar, l’accusant de refuser de cesser ses pratiques à l’encontre de la sécurité collective dans la région.  Selon lui, le Qatar a apporté un soutien logistique et financier à des groupes terroristes au Bahreïn.  Le Ministre a invité le Qatar à « reprendre ses esprits » et à répondre aux conditions posées par le Bahreïn, l’Arabie saoudite, l’Égypte et les Émirats arabes unis.  Il a en outre plaidé pour un soutien accru à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), afin d’alléger les souffrances du peuple palestinien. 


Source

Droit de réponse

Première déclaration (29 septembre 2018)

Réagissant à son tour, le représentant du Bahreïn a accusé le Qatar de n’avoir « pas cessé d’appuyer des groupes terroristes, déstabilisant certains pays de la région ». Le Qatar appuie l’extrémisme pour renverser certains systèmes, mais les principes du droit international et de souveraineté permettent à ces pays de réagir, a-t-il poursuivi, accusant le Qatar d’avoir appuyé des groupes terroristes au Bahreïn et de leur avoir fourni un soutien médiatique. « Nous détenons des preuves de leur ingérence », a-t-il déclaré. Pour ces raisons, c’est le Qatar qui agit contre les principes des Nations Unies, selon Bahreïn. « Le Qatar continue de se focaliser sur des questions qui n’existent pas », « développe des théories du complot alors qu’il commet des violations de droits de l’homme », a ajouté le représentant.

Source: AG/12072

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. M. Hamad bin Issa Al Khalifa
    Roi
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Alkhalifa
    Ministre des affaires étrangères