Andorre

S.E. M. Antoni Martí Petit, Chef de gouvernement

28 septembre 2018

Andorra
Statement Summary: 

M. Antoni Martí Petit, Premier Ministre de la Principauté d’Andorre, a indiqué qu’il s’adressait, ce matin, pour la dernière fois à l’Assemblée générale dans le cadre de son débat général.  En Andorre, a-t-il poursuivi, toute une génération de femmes et d’hommes sont entrés en politique à partir de 1993, date à laquelle le pays est devenu un membre à part entière de la communauté internationale.  « J’ai moi-même été élu au Parlement cette même année où Andorre a intégré l’ONU », a-t-il souligné. 

Le Premier Ministre s’est remémoré cette « époque optimiste », durant laquelle « la démocratie gagnait du terrain », « les économies étaient en plein essor » et « les institutions multilatérales se renforçaient ».  Or, a constaté M. Martí Petit, lorsque ma génération a accédé au pouvoir en Andorre, nous avons subi de plein fouet la crise économique, sociale et des valeurs, à un moment où « ce que l’on croyait solide et résistant se révélait fragile et instable ».

Avec le temps, a poursuivi le Premier Ministre, nous nous sommes habitués à vivre en ayant conscience de cette fragilité et de cette instabilité.  « Finalement, ce n’est peut-être pas si mal », a-t-il estimé, ajoutant que ses ancêtres andorrans étaient pleinement conscients, eux aussi, de la fragilité des équilibres sur lesquels reposent les institutions anciennes du pays.

Pour lui, c’est de cette conscience de notre fragilité que nous avons tiré la force d’entreprendre des actions qui « trainaient au fond du placard » depuis des années, pour tenter de parvenir à une économie plus ouverte et intégrée, pour trouver des modèles de croissance durable et pour préserver les institutions et valeurs qui nous ont été léguées par l’Histoire.

« Nous avons changé le besoin en vertu, la fragilité en force », insisté le Premier Ministre, afin que les générations futures puissent prendre les rênes de leur époque avec le même optimisme que celui qui nous animait il y a 25 ans.  Dans cette perspective, M. Martí Petit a appelé à garder à l’esprit que tout ce que nous accomplissons dans la sphère globale a des répercutions au niveau local et que tout ce que nous accomplissons localement aide à façonner la société mondiale.

« Les responsables politiques passent, mais les pays et leurs institutions demeurent », a déclaré en conclusion le Premier Ministre, réaffirmant l’engagement d’Andorre en faveur de la construction d’un monde plus juste et plus sûr. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Antoni Martí Petit
    Premier Ministre
  • S.E. M. Antoni Martí Petit
    Premier Ministre
  • S.E. M. Antoni Marti Petit
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Antoni Martí Petit
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Antoni Martí Petit
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Gilbert Saboya Sunyé
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gilbert Saboya Sunyé
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Jaume Bartumeu Cassany
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Xavier Espot Miró
    Ministre des affaires étrangères