Albanie

S.E. M. Ilir Meta, Président

28 septembre 2018

Albania
Statement Summary: 

M. ILIR META, Président de l’Albanie, a souligné que le thème de cette 73e session ramenait l’Assemblée générale au cœur du multilatéralisme, « celui que nous avons bâti, grâce à une gouvernance globale et des responsabilités partagées, dans le but de vivre en paix dans des sociétés pacifiques, équitables et pérennes.  « Des réformes de l’ONU sont nécessaires en permanence, a souligné le Président. Créées dans un concert de nations souveraines, les Nations Unies ne fonctionnent seules en vase clos, mais par la seule volonté de leurs membres; elles ne sont pas à l’abri de modifications à mesure que le monde se mondialise.

Progrès technologiques, droits de l’homme, sécurité, libertés fondamentales, environnement: l’Albanie souhaite participer à tous ces débats.  Elle appuie pleinement les réformes du Secrétaire général, notamment la remise en forme et la réalisation des objectifs de développement durable à l’échelle régionale, nationale et internationale.

L’Albanie souhaite intégrer l’Union européenne dans le futur, a poursuivi M. Meta.  Son projet stratégique d’intégration européenne va de concert avec le Programme de développement durable à l’horizon 2030, a-t-il souligné.  Dans un contexte de paix dans la région des Balkans, toute négociation bilatérale entre les pays de la région est une bonne chose, a estimé le Président.  À cet égard, l’accord entre la Grèce et la Macédoine peut devenir une réussite historique.  L’Albanie se prononce en faveur d’un vote pour cet accord, et supporte activement le référendum du 30 septembre prochain.

La politique de la porte ouverte de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) dans les Balkans occidentaux est décisive pour ancrer les Balkans dans la stabilité et la sécurité, a-t-il ajouté, notant l’élan positif et les progrès du dialogue entre la Serbie et le Kosovo sous l’égide de l’Union européenne, qui arrivent aujourd’hui à leur stade ultime, avec l’espoir que les relations entre les deux pays se normalisent.  « Il est de la plus haute importance que ces accords incarnent une énergie positive, les valeurs d’harmonie et de coexistence interethnique de l’Union européenne » dans les Balkans, un détachement d’épisodes historiques difficiles marqués par l’épuration ethnique, les déplacements de population et les modifications de frontières.

L’accent mis par le Secrétaire général sur la prévention de la paix et de la sécurité dans le monde est prometteur, a jugé le Président, qui a rappelé que 6 500 Albanais ont participé à des opérations de maintien de la paix au sein des Nations Unies.

M. Meta s’est ensuite inquiété de l’enlisement du conflit syrien.  « La situation humaine s’est encore aggravée, des réfugiés de guerre menacent la sécurité des pays voisins et du continent européen », a-t-il mis en garde, avant d’appuyer la solution des deux États dans le conflit israélo palestinien.  Enfin, l’Albanie affiche sa volonté de participer à la lutte collective contre le trafic de drogues et de collaborer avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes