Saint-Marin

S.E. M. Nicola Renzi, Ministre des affaires étrangères

22 septembre 2017 (72e session)

Statement Summary: 

Pour M. NICOLA RENZI, Ministre des affaires étrangères et politiques de Saint-Marin, face aux menaces à la stabilité mondiale, l’engagement collectif pour les droits de l’homme est essentiel.  Les mesures de protection et de promotion des droits de l’homme sont importantes pour prévenir les conflits et soutenir la paix.  De même, des sociétés plus pacifiques et inclusives fixent les conditions du développement durable et inversement. 

Le Ministre a ajouté que l’ONU devait s’adapter rapidement aux nouveaux défis mondiaux et aux nouvelles opportunités offertes par un monde de plus en plus interconnecté, afin d’être plus efficace dans l’accomplissement de son mandat.  Les réformes sont cruciales pour la stabilité future du monde et le maintien de la paix et de la sécurité internationales, elles doivent rester au centre de nos actions, a-t-il ajouté. 

Saint-Marin suit donc avec intérêt le processus de revitalisation de l’Assemblée générale, laquelle doit continuer d’être le point de référence et le forum d’échanges d’idées et de discussions dans lequel des solutions fondées sur un consensus fort pourraient être trouvées.  Pareillement, la réforme du Conseil de sécurité devrait être un objectif de tous les États Membres, a estimé M. Renzi.  Saint-Marin souhaite une réforme qui rende le Conseil plus démocratique, transparent, efficace et responsable.  Saint-Marin soutient en outre le programme de réforme du Secrétaire général visant à rationaliser les procédures, à décentraliser les processus décisionnels et à accroître la transparence et la responsabilité.

Soulignant que les droits de l’homme sont les raisons d’être du Programme 2030, M. Renzi a déploré que, dans de nombreux domaines couverts par le Programme, les progrès ne soient pas à la hauteur des attentes.  Beaucoup reste à faire pour les 700 millions de personnes vivant dans l’extrême pauvreté et la malnutrition, pour assurer une éducation inclusive et juste, pour investir dans l’énergie durable et pour donner des soins de santé à des segments plus larges de la population.

Rappelant d’autres crises comme les larges mouvements de réfugiés et de migrants, le nombre record de déploiements d’opérations de maintien de la paix ou encore le conflit en Syrie, le Ministre a réaffirmé le soutien de son pays aux initiatives du Secrétaire général visant à renforcer les activités de prévention et de médiation dans les conflits.  À cet égard, il a annoncé que Saint-Marin participerait à l’initiative italienne pour la création d’un réseau de femmes médiatrices dans la région de la Méditerranée, dont l’objectif est de contribuer aux processus de paix à travers la prévention et la médiation.
 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Nicola Renzi
    Ministre des affaires étrangères et politiques et de la justice
  • S.E. M. Pasquale Valentini
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Daniele Bodini
    Représentant permanent
  • S.E. M. Pasquale Valentini
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Pasquale Valentini
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Antonella Mularoni
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Antonella Mularoni
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Antonella Mularoni
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Antonella Mularoni
    Ministre des affaires étrangères