Koweït

S.M. Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad Al Sabah, Premier Ministre

20 septembre 2017 (72e session)

Kuwait
Statement Summary: 

CHEIKH JABER AL-MUBARAK AL-HAMAD AL SABAH, Premier Ministre du Koweït, a tout d’abord renouvelé son appel à une réforme du Conseil de Sécurité qui devrait, selon lui, mieux refléter la réalité internationale de manière à renforcer sa crédibilité et sa légitimité. C’est pourquoi, étant donné le nombre et le rôle des États arabes, il a demandé à ce qu’un membre permanent puisse les représenter.

Il a ensuite exprimé son inquiétude face aux nombreuses situations à risque qui agitent différentes régions du globe.  Après avoir cité « les phénomènes de violence, d’extrémisme et de terrorisme, aussi bien que les risques de prolifération d’armes de destruction massive », il s’est attardé sur « les violations des droits de l’homme, comme celles qui ont actuellement lieu au Myanmar à l’égard des musulmans rohingya ».  Il a appelé à un arrêt immédiat de tous les actes de persécution perpétrés contre cette minorité.

Le Premier Ministre en a profité pour rappeler l’engagement du Koweït dans la lutte contre le terrorisme, expliquant que non seulement son pays le condamne, appuie les actions pour l’éradiquer, mais contribue significativement au support logistique de l’Alliance internationale contre les groupes extrémistes.  Citant en exemple les exactions de l’État islamique d’Iraq et du Levant (EIIL), il a estimé que comme le Moyen-Orient devait assumer la part la plus large ces défis, les efforts internationaux devaient venir en appui.

Le Premier Ministre a salué, à ce titre, les efforts et les victoires de l’Iraq qui fait face à plusieurs de ces défis, notamment « la confrontation avec des organisations terroristes » qui tentent de « distordre la doctrine islamique » pour « répandre le chaos ».  Nous espérons, a-t-il affirmé, que ces victoires se poursuivront jusqu’à la restauration de la paix et de la stabilité en Iraq. À cet effet, le Premier Ministre a annoncé que le Koweït allait organiser, avec son voisin et la communauté internationale, une conférence de donateurs pour aider l’Iraq à atteindre les objectifs fixés par les différentes résolutions du Conseil de Sécurité.

Enchaînant sur la situation en Palestine, il a regretté que malgré les nombreuses résolutions des Nations Unies et les initiatives tant internationales que régionales, aucune n’ait pu être mise en œuvre du fait de « l’intransigeance de l’occupation israélienne ».  Face à cette situation, le Koweït réitère sa condamnation des violations qui ont eu lieu dernièrement à la mosquée Al Aqsa, mais aussi, plus globalement, toutes les politiques illégales d’Israël qui « cherche à judaïser la ville sainte » et « effacer son identité arabe ».  Selon le Premier Ministre, ces violations représentent non seulement une menace pour la paix et la sécurité internationales, mais sont aussi contraires aux résolutions du Conseil de sécurité et à la Convention de Genève.  C’est pourquoi, il a appelé la communauté internationale à presser Israël de respecter les résolutions des Nations Unies qui conduiront, selon lui, « à la reconnaissance d’un État indépendant palestinien ».

Le Premier Ministre s’est ensuite attardé sur la situation en Syrie. Déplorant les destructions et les morts qui meurtrissent le pays, il a compté qu’une génération entière a été décimée dans cette guerre et que son coût humanitaire et social restera incalculable.  Il a, à cet égard, rappelé que le Koweït a accueilli ou coprésidé ces dernières années plusieurs conférences de donateurs pour soutenir les opérations humanitaires en Syrie et que sa propre participation financière s’élève à 1,7 milliard de dollars.  Le peu d’impacts que ces efforts ont eu sur le terrain ont néanmoins conduit le Premier Ministre à réaffirmer la position du Koweït: « cette crise ne peut pas être résolue par des moyens militaires ».  Il a appelé à une multiplication des rencontres entre les différentes parties impliquées pour déboucher sur une solution qui « maintiendra l’unité, l’indépendance et la souveraineté de la Syrie ».

Revenant longuement sur la situation au Yémen, le Premier Ministre a réaffirmé son soutien total à l’unité du pays et au respect « de sa souveraineté et de son indépendance ».  Il a soutenu que la solution politique devait s’appuyer sur les conclusions du dialogue national, l’initiative du Conseil de coopération du Golfe et ses mécanismes de mise en œuvre, mais aussi sur les résolutions du Conseil de sécurité.  Se disant prêt à poursuivre ses efforts politiques et humanitaires ainsi que son soutien à l’ONU dans le but de trouver un règlement pacifique à ce conflit, le Koweït estime que la meilleure manière d’aider le peuple yéménite reste de restaurer la paix et la stabilité tout en préservant sa souveraineté et son intégrité territoriale.

Par ailleurs, dans le cadre des efforts du Koweït pour entretenir des relations de bon voisinage au Moyen-Orient, le Premier Ministre a appelé à l’Iran à privilégier le respect et la coopération, les intérêts communs et la non-ingérence dans les affaires internes des États mais aussi à renoncer à des pratiques qui mettent en danger la sécurité et la stabilité de la région.

Qualifiant l’Accord de Paris d’« historique », le Premier Ministre a conclu avec un mot sur le Programme 2030.  Il a affirmé que le Koweït était prêt à le mettre en œuvre, en incorporant ses objectifs dans ses futurs plans de développement.  Évoquant à ce propos le projet Nouveau Koweït 2035 qui doit transformer le pays en « un centre financier, commercial, culturel et institutionnel majeur », il a rappelé que le Koweït n’avait cessé d’assumer ses responsabilités régionales et internationales, notamment en apportant de l’aide à 106 pays par le biais d’institutions telles que le Fonds koweïtien pour le développement économique des pays arabes.
 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.M. Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad Al-Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad Al Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Jaber Al Mubarak Al Hamad Al Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad AL SABAH
    Premier Ministre
  • H.H. Sheikh Jaber Al Mubarak Al Hamad Al Sabah
    Premier Ministre
  • S.E. M. Jaber Al Mubarak Al Hamad Al Sabah
    Premier Ministre
  • S.E. M. Naser Al-Mohammad Al-Ahmad Al-Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Naser Al-Mohammad Al-Ahmad Al-Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Nasser Al-Mohammad Al-Ahmad Al Jaber Al-Sab
    Premier Ministre