Irlande

S.E. M. Simon Coveney, Ministre des affaires étrangères et du commerce international

23 septembre 2017 (72e session)

Ireland
Statement Summary: 

M. SIMON COVENEY, Ministre des affaires étrangères et du commerce de l’Irlande, a estimé que la communauté internationale faisait face à des « défis sans précédent », et qu’il était temps, pour les résoudre, de passer de la parole aux actes.  L’Irlande, du fait de sa taille et de son histoire tumultueuse, a toujours soutenu la mission des Nations Unies d’assurer la paix, la sécurité et la prospérité dans le monde, a-t-il ajouté.  Comme l’a démontré la formation de l’Union européenne, « nous sommes plus forts lorsque nous agissons collectivement que seuls », a poursuivi le Ministre, pour qui « l’unilatéralisme, la diplomatie transactionnelle, le protectionnisme et la confrontation ne sont pas viables ». 

Alors que les questions locales et régionales telles que les changements climatiques, la migration et les conflits armés se transforment en enjeux mondiaux, la mobilisation internationale est essentielle, a poursuivi M. Coveney, citant en exemples l’Accord de Paris sur les changements climatiques et l’éradication, grâce aux efforts de l’ONU, de la variole et de l’apartheid.  En outre, l’Irlande est déterminée à mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui permet de s’attaquer aux causes profondes de la pauvreté, des inégalités et de l’instabilité. 

Toutefois, a expliqué le Ministre, l’ONU doit briser les barrières institutionnelles entre les trois piliers qui sous-tendent son action: le développement, les droits de l’homme et la paix et la sécurité.  Il a salué à cet égard la réforme entreprise par le Secrétaire général, soulignant l’importance de la modernisation des mécanismes onusiens et de l’établissement d’organes politiques qui « reflètent les réalités d’aujourd’hui ». 

Il existe peu d’exemples d’entités qui demeurent si imperméables aux changements qu’a connus le monde depuis 1945 que le Conseil de sécurité, a estimé à cet égard le Ministre, qui a dénoncé l’absence de représentation en son sein de régions entières, dont l’Afrique et les petits États insulaires en développement.  L’utilisation arbitraire du droit de veto a pour effet de paralyser le Conseil et de l’empêcher de prévenir les atrocités, comme en Syrie, a en outre déploré le Ministre. 

Rappelant la contribution de l’Irlande aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, M. Coveney a salué la volonté du Secrétaire général de mettre l’accent sur la prévention des conflits.  Il a suggéré que les économies réalisées à la fin de certaines missions soient utilisées pour financer de manière stable la prévention des conflits.  Il a par ailleurs salué la signature par 122 États Membres du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, condamnant au passage « sans réserve » les essais nucléaires menés par la République populaire démocratique de Corée.

Le Ministre s’est par ailleurs inquiété de la gravité des crises humanitaires à grand échelle en Syrie, au Soudan du Sud, au Yémen, au Myanmar et en Iraq, réaffirmant l’engagement de son pays à venir en aide aux réfugiés et aux communautés vulnérables.  Il a outre souligné l’impact positif du Programme pour les femmes et la paix et la sécurité dans la prévention de conflits et la pérennisation de la paix, rappelant au passage que l’Irlande présidera la Commission du statut de la femme au cours des deux prochaines années.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Simon Coveney
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore, Deputy Prime Minister
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Micheál Martin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Peter Power
    Ministre d'État