Croatie

S.E. M. Andrej Plenković, Premier Ministre

21 septembre 2017 (72e session)

Croatia
Statement Summary: 

M.ANDREJ PLENKOVIĆ, Premier Ministre de la Croatie, a rappelé que son pays était entré à l’ONU il y a 25 ans et que depuis lors, il a été reconstruit et s’est profondément transformé.  Fervent adepte du multilatéralisme, la Croatie est désormais membre de l’Union européenne et de l’OTAN et participe activement aux missions de maintien de la paix notamment de l’ONU.  En interne, la Croatie a misé sur la paix et la justice ainsi que des instituions d’État fortes.  Compte tenu de son expérience et pour avoir été un pays en situation post conflit et pour avoir bénéficié de l’aide de l’ONU, elle souhaite pouvoir en faire bénéficier d’autres pays.  Son Premier Ministre a insisté sur la volonté de son pays de mettre à disposition cette expertise, notamment dans le contexte de la mise en œuvre des accords de Minsk en Ukraine.

Il a également appuyé la volonté du Secrétaire général de reformer l’ONU, qualifiant d’impératif la réforme du Conseil de sécurité pour que ses membres reflètent mieux le monde actuel.  Pour y parvenir, le Ministre a préconisé un élargissement des deux catégories de ses membres -permanents et non-permanents- avec un siège pour les pays de l’Europe orientale.

Constatant ensuite que l’un des effets de la mondialisation sont les migrations massives et une crise sans précédent de réfugiés, il a expliqué que la Croatie avait opté pour une approche axée sur l’être humain pour appréhender ce phénomène, appelant par ailleurs à travailler de concert pour combattre les causes profondes de ces migrations.  La Croatie cherche d’ailleurs à endiguer les flux migratoires dans l’est des Balkans, par le truchement de l’aide au développement accordée aux pays dont ces migrants sont essentiellement originaires.

Constatant que les conflits sont souvent à l’origine des migrations massives, le Ministre a estimé que le monde et l’ONU devaient les traiter au cas par cas, ce qui suppose, selon lui, d’associer les organisations régionales et sous régionales ainsi que des populations locales à la recherche des solutions aux conflits et aux processus de paix. 

La Croatie a contribué à 19 opérations de maintien de la paix et prépare actuellement sa contribution à la FINUL au Liban, a encore annoncé le Ministre pour lequel il ne faut ménager aucun effort pour la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales.  Dans cet esprit, il a préconisé notamment une plus forte collaboration entre le Conseil des droits de l’homme et le Conseil de sécurité.  Il a également salué la nouvelle architecture de la lutte contre le terrorisme de l’ONU.

S’agissant par ailleurs de la stabilité régionale dans le sud-est de l’Europe qui, a affirmé le Ministre, reste encore fragile, M. Plenkovic a encouragé l’intégration de tous ces pays dans l’Union européenne, en particulier celle de la Bosnie-Herzégovine.

Abordant également la question du réchauffement climatique, le Ministre a indiqué que la Croatie avait ratifié l’Accord de Paris et qu’elle appuie la nouvelle initiative française du Pacte mondial pour l’environnement.
 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes