Barbade

S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean, Ministre des affaires étrangères et du commerce international

22 septembre 2017 (72e session)

Barbados
Statement Summary: 

Mme MAXINE PAMELA OMETA MCCLEAN, Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur de la Barbade, a rappelé que c’est la huitième fois, cette année, qu’elle avertit les nations sur les ramifications des changements climatiques non-contrôlées et de la « menace existentielle » qu’elles constituent pour les petits États insulaires en développement (PEID) comme la Barbade.  Mais cet appel a été ignoré et, aujourd’hui, nous sommes témoins des résultats de cette « indifférence dangereuse ».

Après avoir rappelé l’effet dévastateur des changements climatiques dans le monde et de la dévastation des pays touchés par les derniers ouragans, la Ministre a appelé le Secrétaire général et le Président de la Banque mondiale à organiser une conférence internationale sur le relèvement et la reconstruction des îles des Caraïbes touchées par les ouragans Irma et Maria.  Elle a aussi exhorté tous les États Membres à soutenir cette cause.

Mme McClean a ajouté que pour la Barbade et les PEID, les changements climatiques sont « une question de vie ou de mort ».  C’est une question de pertes en vies humaines et de pertes des moyens de subsistance.  Pour nos économies qui dépendent largement du tourisme, il s’agit d’un cycle constant de relèvement et de reconstruction qui est « un grave obstacle au développement durable ».
La Barbade qui soutient la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques, considère que le Sommet sur les changements climatiques de 2019 est une occasion importante de faire l’inventaire de ce qui a été fait et de donner un élan supplémentaire si cela s’avère nécessaire. 

Au sujet de la paix internationale, Mme McClean a indiqué que chaque membre de la communauté internationale a l’obligation de soutenir les efforts du Secrétaire général et d’agir pour créer un environnement dans lequel la paix peut s’épanouir.  Elle a exprimé le soutien inébranlable de la Barbade à la protection et à la préservation de l’intégrité territoriale du Guyana et du Belize.

En ce qui concerne la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, la Ministre a annoncé la nomination dans son pays d’un Secrétaire permanent du Premier Ministre chargé de la mise en œuvre du Programme au niveau national.  Elle a revendiqué un traitement spécial des PEID à cause de leurs vulnérabilités particulières.  Des partenariats multisectoriels efficaces sont nécessaires pour les aider à mettre en œuvre le Programme 2030.

Mme McClean qui a présenté la candidature de la Sénatrice Kerryan Ifill au Comité des droits des personnes handicapées pour la période 2019-2022, s’est plainte du classement de la Barbade parmi les pays à revenu intermédiaire.  Ce classement, s’est-elle expliquée, limite l’accès à l’aide internationale et aux financements concessionnels, compromettant la réalisation du développement durable.  Elle a appelé à la création d’un environnement international favorable et à des partenariats au développement renforcés.
 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Mia Amor Mottley
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Freundel Stuart
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Freundel Stuart
    Premier Ministre
  • S.E. M. Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères