Tunisie

S.E. M. Béji Caïd Essebsi, Président

20 septembre 2016

S.E. M.Béji Caïd Essebsi

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. BÉJI CAÏD ESSEBSI, Président de la Tunisie, a rappelé que la soixante et onzième session de l’Assemblée générale coïncidait avec le soixantième anniversaire de l’indépendance de son pays et son entrée à l’ONU.  « La Tunisie passe par une expérience unique sur la voie de la construction démocratique sur la base de l’accord national comme unique moyen pour sortir des divergences d’opinion politiques », a expliqué le Président tunisien.  Parmi les jalons importants de ces cinq dernières années, figure le fait que la Tunisie s’est dotée d’une nouvelle Constitution contemporaine et qu’elle a organisé des élections législatives et présidentielle transparentes et justes.  M. Caïd Essebsi s’est dit confiant que « la Tunisie est aujourd’hui plus capable qu’auparavant de relever les défis qu’elle connaît ». 

Néanmoins, malgré les accomplissements notables de l’expérience démocratique tunisienne, le pays a cependant toujours besoin de pouvoir compter sur le soutien de la communauté internationale et de ses partenaires de développement compte tenu de la réalité économique difficile et des risques sécuritaires qui persistent dans la région, a affirmé son Président.  Pour ce qui est de la situation politique dans le pays, il a expliqué qu’il a fallu lancer une initiative ambitieuse en vue de satisfaire les besoins des Tunisiens, à savoir la nomination du nouveau Gouvernement d’union nationale dont les priorités sont la lutte contre la corruption, la création d’emplois et la lutte contre le terrorisme.  Cette initiative a joui du soutien élargi des partis politiques tunisiens et a débouché sur la nomination d’un nouveau Premier Ministre, M. Youssef Chahed, et d’un Cabinet qui garantit une place significative aux femmes et aux jeunes. 

Le Président tunisien a également assuré qu’aujourd’hui son pays accorde une importance majeure au respect de l’état de droit et reste déterminé à faire face à toute tentative de retour en arrière.  Aux vues des circonstances régionales difficiles, notamment la présence du terrorisme, il a demandé un soutien robuste aux partenaires de la Tunisie pour lui permettre d’y faire face.  Il a également annoncé la tenue, les 29 et 30 novembre 2016, d’une Conférence internationale en Tunisie qui a pour objectif de soutenir l’investissement.  « Il s’agit d’une opportunité de confirmer l’appui des amis de la Tunisie dans cette phase critique », a déclaré son Président. 

Abordant la situation complexe dans la région arabe, marquée par le terrorisme et le crime organisé, il a affirmé que la sécurité de cette région du monde est partie prenante de la sécurité dans le monde, et, par conséquent, il est urgent de trouver des solutions durables aux crises qu’elle traverse, y compris à la question palestinienne.  Pour ce qui est de la crise libyenne, un pays ou l’insécurité et l’instabilité persistent, M. Caïd Essebsi a réaffirmé l’attachement de son gouvernement à la stabilisation de la situation qui déborde souvent sur le territoire tunisien et a réaffirmé son appui au Gouvernement d’accord national libyen et à ses efforts en vue du rétablissement de la sécurité et du développement.

 


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Tribune

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Habib Essid
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Mohamed Moncef MARZOUKI
    Président
  • S.E. M. Mohamed Moncef Marzouki
    Président
  • S.E. M. Moncef Marzouki
    Président
  • S.E. M. Mohamed Mouldi Kefi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kamel Morjane
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abdelwaheb Abdallah
    Ministre des affaires étrangères