Roumanie

S.E. M. Dacian Julien Cioloș, Premier Ministre

21 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Dacian Julien Cioloș

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. DACIAN CIOLOS, Premier Ministre de la Roumanie, a estimé que les objectifs de développement durable donnaient à la communauté internationale une nouvelle chance et représentaient « une impulsion universelle pour la transformation du monde ».  Nous avons besoin de plus d’intégration au niveau de différentes stratégies sur les changements climatiques, le développement, l’aide humanitaire, l’éradication de la faim, la croissance économique et la construction de la paix, a-t-il argué. 

Il a expliqué que l’expérience du passé laissait voir que les approches sectorielles, coupées les unes des autres, créaient plus de problèmes qu’elles n’en résolvaient.  Il a indiqué que la Roumanie avait lancé le processus de transposition nationale des objectifs de développement durable, afin d’assurer la transition vers une économie verte.  Le pays a adopté, cette année, un paquet national antipauvreté, comprenant notamment des mesures spécifiques pour combattre l’exclusion sociale.

Le Premier Ministre a affirmé que « la ceinture des conflits latents » autour de la mer Noire était une menace permanente à la stabilité dans la région et au-delà.  Il a fait part de sa préoccupation face à des tactiques de guerres hybrides et par l’annexion illégale de territoires. 

M. Ciolos a en outre souligné que la Roumanie œuvrait à renforcer sa contribution en matière d’assistance humanitaire, notamment en sa qualité de donateur et de pays de relocation des réfugiés.  En tant que Présidente de la septième Conférence des parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, la Roumanie encourage à plus de redevabilité dans le cadre de la traite des personnes.

Il a par ailleurs salué les efforts consentis dans la lutte contre le terrorisme, estimant que la lutte contre le terrorisme nécessitait une action multilatérale, basée sur le droit international.  C’est pour cette raison que la Roumanie et l’Espagne ont avancé l’idée d’une cour internationale contre le terrorisme, afin d’assurer la reddition de comptes en cas de crime horrible. 

Le Premier Ministre roumain a enfin annoncé la candidature de son pays au Conseil de sécurité pour la période 2020-2021.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Klaus Werner Iohannis
    Président
  • S.E. M. Klaus Werner Iohannis
    Président
  • S.E. M. Victor-Viorel PONTA
    Premier Ministre
  • S.E. M. Titus Corlătean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Titus Corlatean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Romulus Doru Costea
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Emil Boc
    Premier Ministre
  • S.E. M. Cristian Diaconescu
    Ministre des affaires étrangères