Ouzbékistan

S.E. M. Abdulaziz Kamilov, Ministre des affaires étrangères

23 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Abdulaziz Kamilov

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

Après la mort du Président ouzbek, Islam Karimov, le Ministre des affaires étrangères de l’Ouzbékistan, M. ABDULAZIZ KAMILOV, a passé en revue les initiatives politiques que ce dernier avait proposées ou soutenues au cours de ces 25 dernières années comme la création d’une zone exempte d’armes nucléaires en Asie centrale ou encore les moyens de surmonter la catastrophe écologique de la mer d’Aral.  Il a rappelé qu’au cours des 11 dernières années, le PIB de son pays avait augmenté de pas moins de 8% chaque année et que l’Ouzbékistan a fait des progrès significatifs dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement. 

Le Ministre a assuré que son pays allait poursuivre sa politique étrangère qui vise à protéger et à promouvoir les intérêts nationaux et, comme l’a déclaré le Président par intérim, M. Shavkat Mirziyoyev, à cultiver l’amitié et une coopération constructive avec les autres pays sur la base du respect mutuel, de l’égalité souveraine et de la prise en compte des intérêts d’autrui.  L’Ouzbékistan reste un fervent défenseur du principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des États et du règlement pacifique et politique  des différends.  Le pays a fait le choix clair de rester à l’écart des blocs et des alliances militaires, de refuser toute base militaire étrangère sur son territoire et de s’abstenir de déployer ses troupes au-delà de ses frontières.

Le Ministre a dit ne pas voir de solution à court terme aux problèmes de l’Afghanistan, et a estimé que seul un accord interafghan et des négociations pacifiques entre les principales parties, sous les auspices des Nations Unies et sans conditions préalables, pourrait offrir une issue.  En attendant, les pays donateurs et la communauté internationale doivent continuer à soutenir l’Afghanistan pour y améliorer la situation économique et sociale.  Pour le Ministre, la paix en Afghanistan apportera des avantages tangibles à tous les pays eurasiens.  Par conséquent, il a invité la communauté internationale à voir l’Afghanistan non pas comme une source de problèmes régionaux mais plutôt comme une opportunité stratégique unique et capable de briser le statu quo une fois pour toutes.  Il s’agit de jeter les bases d’une action multilatérale au service de la prospérité commune de la région, a-t-il souligné.

Le Ministre s’est également attardé sur la protection de l’environnement, et notamment sur la tragédie de la mer d’Aral qui représente « une menace directe au développement durable de la région et à l’avenir des peuples qui y vivent ».  L’Ouzbékistan adhère à la position de principe sur la gestion de l’eau et de l’énergie en Asie centrale.  Ces questions doivent être traitées conformément au droit international qui garantit une répartition équitable des ressources et la prise en compte des intérêts de tous les pays de la région, a expliqué le Ministre.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Shavkat Mirziyoyev
    Président
  • S.E. M. Abdulaziz Kamilov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abdulaziz Kamilov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abdulaziz Kamilov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elyor Ganiev
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Vladimir Norov
    Ministre des affaires étrangères