Mauritanie

S.E. M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih, Ministre des affaires étrangères

24 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Isselkou Ould Ahmed Izid Bih

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. ISSELKOU OULD AHMED IZID BIH, Ministre des affaires étrangères de la Mauritanie, a souligné le rôle que tient de longue date son pays dans le maintien de la paix et de la sécurité dans la région du Sahel.  Il a ajouté que, récemment, la Mauritanie était parvenue à mettre hors d’état de nuire plusieurs organisations terroristes, cela dans le respect du droit international.  Renforcer la sécurité et la défense sans attenter aux droits et en garantissant les libertés fondamentales des personnes est une priorité de notre gouvernement, a insisté M. Izid Bih. 

Il a également indiqué que le Gouvernement mauritanien avait mis en œuvre d’importantes réformes législatives, relatives à l’autonomisation de la femme mauritanienne notamment, permettant de sortir la société des modèles traditionnels de hiérarchisation sociale.  Nous menons une lutte résolue contre la corruption et en faveur d’une utilisation transparente et plus efficace des deniers publics, a-t-il encore mis en exergue. 

M. Izid Bih s’est aussi félicité de la poursuite de la modernisation des infrastructures, un progrès, a-t-il dit, qui a conduit à une augmentation notable de la fourniture d’eau et d’électricité dans les zones défavorisées.

Le Ministre mauritanien des affaires étrangères a par ailleurs assuré que son pays continuait d’adopter une position de neutralité vis-à-vis de la question du Sahara occidental et d’apporter son concours à l’ONU en vue d’un règlement rapide de ce problème.  Il a de plus noté que la Mauritanie tenait un rôle précieux de médiateur dans le conflit dans le nord du Mali en promouvant activement la relance du dialogue. 

Rappelant que son pays fournissait des troupes aux missions de l’ONU déployées en Côte d’Ivoire et en République centrafricaine, il a souligné que la Mauritanie avait été un chef de file dans la création du « G5 Sahel » et qu’il continuait d’accorder la plus haute importance au respect des droits des Palestiniens à la dignité et à la souveraineté.  Il a ainsi estimé que les violations des droits de l’homme dans les territoires occupés de Palestine nourrissaient l’extrémisme violent et le terrorisme de par le monde. 

Pour M. Izid Bih, les États doivent créer des synergies pour appréhender collectivement les défis mondiaux, qu’ils soient sécuritaires ou environnementaux. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hamadi Ould Meimou
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Mohamed Ould Abdel Aziz
    Président
  • S.E. M. Ahmed Teguedi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. M. Hamady Ould Hamady
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hamady Ould Hamady
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Naha Mint Mouknass
    Ministre des affaires étrangères