Malaisie

S.E. M. Ahmad Zahid Hamidi, Vice-Premier Ministre

24 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Ahmad Zahid Hamidi

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. AHMAD ZAHID HAMIDI, Vice-Premier Ministre de la Malaisie, a fait part des actions et mesures, d’ores et déjà, mises en place dans son pays pour réaliser les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  Le plan de développement actuel pour la période 2016-2020 est centré sur la personne et s’articule autour de trois grands principes qui sont la réalisation de revenus importants, l’inclusion et la durabilité. 

Un comité de supervision de la feuille de route pour la réalisation nationale des objectifs de développement durable est sur le point d’être mis en place.  Un accent particulier y est mis sur l’éducation et la formation professionnelle et technique, a précisé le Ministre, dont le Gouvernement mise sur le capital humain. 

La Malaisie cherche également à devenir la capitale des start-ups de l’Asie.  Le « Centre MaGIC », qui se trouve à Cyberjaya, a pour mission de créer un « écosystème propice » au développement des start-ups en Malaisie et au-delà, a-t-il expliqué.  La nouvelle stratégie nationale « des océans bleus » se base sur la créativité et l’innovation.  Par son truchement, 80 ministères et agences collaborent pour formuler des stratégies visant à transformer le pays, une action qui se fait en partenariat avec le secteur privé.  Un exemple de ce projet est constitué par les centres de transformation urbains et ruraux qui permettent désormais au citoyen d’avoir un seul point focal pour tous les services publics.

Dans le domaine du volontariat, le Ministre a évoqué l’initiative malaisienne des « hôpitaux sans frontières » qui apporte des soins aux communautés défavorisées par le biais de cliniques communautaires.

En matière de changements climatiques, une réalité qu’il estime être l’une des plus grandes menaces pour la sécurité internationale, le Ministre a exhorté les États Membres à respecter sans plus attendre les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat.  La Malaisie s’engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 45% d’ici à 2030.

M. Hamidi a ensuite présenté son approche de la lutte contre le terrorisme qui « ne saurait être gagnée uniquement par la force et les mesures punitives ».  Son pays a opté pour la « déradicalisation » et des programmes de réhabilitation pour modifier la conception de la vie des personnes radicalisées.  À ce jour, le taux de succès de ces programmes est de l’ordre de 97,5%, a affirmé le Ministre, qui se dit disposé à partager avec les autres nations le module de « déradicalisation » malaisien. 

« Jusque-là nous tâtonnons pour déterminer les véritables causes du terrorisme », a remarqué le Ministre, qui s’associe à tous ceux qui souhaitent des mesures collectives robustes et efficaces pour lutter contre ce phénomène.  Ces efforts doivent toutefois être ancrés dans le respect de la Charte des Nations Unies et des principes de droit universellement reconnus, a-t-il précisé.  « Ce n’est que lorsque la communauté internationale fera front commun qu’il sera possible de défier le terrorisme. »


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Dato' Sri Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Datuk Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères