Bahreïn

S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa, Ministre des affaires étrangères

26 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

CHEIKH KHALID BIN AHMED AL-KHALIFA, Ministre des affaires étrangères du Bahreïn, a souhaité que l’Accord de Paris sur le climat entre en vigueur d’ici à la fin de l’année.  Il a affirmé que son pays est sur la bonne voie pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030.  Il a rappelé que le 23 septembre le « Prix du développement durable Prince Khalifa Bin Salman Al Khalifa » a été décerné au professeur Anna Tibaijuka.  « Un développement qui n’aurait pas comme cible les citoyens est inutile et indésirable », a prévenu le Ministre, en paraphrasant son Roi.  Le développement va main dans la main avec sécurité et stabilité, cela suppose la bonne gouvernance, des institutions efficaces et un gouvernement stable et cela vaut aussi pour le Moyen-Orient, confronté à d’énormes défis qui représentent de graves menaces à la paix et la sécurité mondiales. 

Pour le Ministre il faut protéger les fondations des États-nations.  Ensemble, il faut s’engager à éradiquer le terrorisme en s’attaquant à ses causes sous-jacentes et mettre fin à toutes les sources de financement dont il bénéficie tout en protégeant « nos sociétés » des discours de haine et de l’extrémisme violent.  Toutefois, a prévenu le Ministre, les mesures antiterroristes seront vouées à l’échec si elles s’appuient sur des législations contraires à la Charte des Nations Unies et aux principes du droit international comme la loi que vient d’adopter le Congrès américain « Justice contre les parrains des actes de terrorisme ».  Cette loi, a estimé le Ministre, remet en cause les relations internationales et constitue un dangereux précédent et une menace à la stabilité du système international.

S’agissant de la Syrie, il a exhorté la communauté internationale à agir à l’unisson et à aborder ce problème sous tous ses angles.  Le Ministre a salué les efforts de l’Arabie saoudite, du Koweït, de la Jordanie, de la Turquie et du Liban et a invité la communauté internationale à les appuyer.  Il a lancé un appel à tous les pays qui ont des « leviers » dans la crise syrienne, en particulier les États-Unis et la Fédération de Russie, pour qu’ils unissent leurs forces et obtiennent des parties une solution politique, préservant l’intégrité territoriale de la Syrie, garantissant un accès sans entrave de l’assistance humanitaire et mettant un terme aux ingérences régionales, qu’elles soient directes ou indirectes, qui empêchent un règlement pacifique de ce conflit. 

Le Bahreïn encourage en outre tous les efforts pour faciliter la reconstruction des institutions en Iraq et la matérialisation de la volonté du peuple iraquien sans pressions extérieures.  Il a par ailleurs invité Israël à répondre favorablement à l’Initiative de paix arabe « qui est toujours sur la table ».

En tant que membre de la Coalition arabe pour la restauration de la légitimité au Yémen, le Bahreïn, a promis le Ministre, ne ménagera aucun effort et aucun sacrifice pour que le Gouvernement légitime du Président Hadi reprenne le contrôle de tout le territoire yéménite.  Il a tenu à souligner la détermination des forces de la Coalition à épargner les civils.  Le Ministre a également affirmé que malgré les efforts du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et de tous les pays arabes, les appels aux relations de bon voisinage avec l’Iran sont restés lettre morte.  Il a reproché à l’Iran un discours « sectaire irresponsable » et des actes de provocation vis-à-vis de l’Arabie saoudite ou même du Bahreïn où l’Iran soutient des groupes terroristes comme le Hezbollah. 

Le Ministre a aussi accusé l’Iran d’occuper illégalement deux îles émiraties et de refuser toute médiation pour un règlement pacifique.  Pour le Ministre, à moins d’avoir un changement fondamental de la politique étrangère de l’Iran et la fin de à ses pratiques « hostiles envers nos pays », il ne peut y avoir de progrès sur la voie de la stabilité et du développement de la région.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. M. Hamad bin Issa Al Khalifa
    Roi
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Alkhalifa
    Ministre des affaires étrangères