Égypte

S.E. M. Abdel Fattah Al Sisi, Président

20 septembre 2016

S.E. M.Abdel Fattah Al Sisi

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. ABDEL FATTAH AL SISI, Président de l’Égypte, a déclaré que son pays a pu préserver sa stabilité dans une région instable, grâce à la solidité de ses institutions et le fait que son peuple est conscient d’être dépositaire d’un grand patrimoine culturel.  La communauté internationale devrait reconnaître et appuyer ce fait pour que l’Égypte puisse rester l’ancrage de la stabilité dans la région, n’épargnant aucun effort pour assumer son « rôle naturel », en travaillant avec les parties régionales et internationales pour rétablir la sécurité et la stabilité dans la région.  Le Président a salué le dernier accord sur la cessation des hostilités en Syrie, grâce aux efforts « louables » des États-Unis et de la Fédération de Russie et a dit attendre une action internationale rapide pour la reprise des négociations sur un règlement global de la crise.  S’agissant du conflit israélo-palestinien, l’Égypte, a dit le Président, continue ses efforts pour parvenir à la paix et mettre fin à l’occupation israélienne par le biais de négociations, le but étant de parvenir à une paix juste et durable fondée sur la solution des deux États.  La main de la paix qui a pris la forme de l’Initiative de paix est toujours tendue, a affirmé le Président, en appelant à l’arrêt de tous les actes qui détruisent le patrimoine arabe à Jérusalem.

Parlant d’une situation « qui a des implications directes sur la sécurité égyptienne », le Président a indiqué que son pays joue un rôle actif pour réunir les parties libyennes et appuyer la mise en œuvre de l’Accord de Sukhirat.  Il a plaidé pour la levée de l’embargo sur les armes imposé à l’armée libyenne car le temps est venu de rétablir les institutions de l’État libyen face au terrorisme et aux milices.  Au Yémen, l’Égypte continuera à fournir une assistance humanitaire et à sécuriser la navigation maritime à Bab Al-Mandab et dans la mer Rouge. 

En sa qualité de Présidente du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, l’Égypte, a poursuivi son Président, met l’accent sur la coopération entre l’Union africaine et les Nations Unies face à l’émergence des menaces transfrontalières telles que le terrorisme et le crime organisé en Afrique.  Il s’agit de changer la donne en se fondant sur le principe « leadership national, appropriation nationale » pour assurer le succès des efforts de consolidation de la paix.  L’Égypte, qui a regagné sa place parmi les 10 plus grands contributeurs aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, appelle à une stratégie globale contre le terrorisme qui ne se limite pas aux aspects sécuritaires mais qui tienne compte des aspects idéologiques.  L’Égypte va d’ailleurs accueillir le centre CENSAD contre le terrorisme.  L’Égypte, a insisté son Président, n’a jamais cessé de souligner que pour triompher du terrorisme, il faut traiter de ses causes sous-jacentes, confronter les groupes terroristes avec détermination et rejeter les idéologies extrémistes.  Le Président a appelé la communauté internationale à prendre toutes les mesures possibles pour empêcher le terrorisme d’exploiter les avancées de la technologie de l’information.  Il est urgent, a-t-il insisté, que l’on mette fin à la diffusion des messages qui incitent à la violence et à l’extrémisme.  Le cancer de notre époque, c’est le terrorisme qui nourrit l’extrémisme et la violence dans l’esprit des gens.  Il est donc de notre devoir de distiller dans les mêmes esprits les principes de tolérance et de coexistence.  Le Président a vu là un rôle dans lequel l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pourrait se distinguer.

 


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Abdel Fattah Al Sisi
    Président
  • S.E. M. Abdel Fattah Al Sisi
    Président
  • S.E. M. Nabil Fahmy
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Mohamed Morsy
    Président
  • S.E. M. Mohamed Kemal Ali Amr
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ahmed Abdoul Gheit
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ahmed Aboul Gheit
    Ministre des affaires étrangères