Zambie

S.E. M. Edgar Chagwa Lungu, Président

29 septembre 2015 (70e session)

S.E. M.Edgar Chagwa Lungu

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. EDGAR CHAGWA LUNGU, Président de la Zambie, a rappelé qu’il avait été élu le sixième Président de la République de la Zambie le 20 janvier 2015, en précisant que la Zambie était un exemple de bonne gouvernance et de démocratie.  Il s’est inquiété de ce que la lenteur de la mise en œuvre des trois piliers du développement durable risque de remettre à néant les gains réalisés jusqu’à présent.  Le Président de la Zambie a déclaré que son pays accordait une grande importance aux objectifs de développement durable concernant l’éradication de la pauvreté et la création d’emplois pour les jeunes et les femmes, en particulier dans les zones rurales.  Par ailleurs, il a jugé inadmissible que les pays africains soient exclus du processus de prise de décisions du Conseil de sécurité alors que le continent africain est le plus touché par les conflits.  Il a prévenu que l’ODD-10 qui concerne la réduction des inégalités entre les pays ne pourra pas être réalisé tant que persisteront les inégalités entre les pays au sein du Conseil de sécurité.  Il a précisé que la Zambie fournissait un contingent de Casques bleus pour contribuer aux efforts de maintien de la paix en République centrafricaine.  Il est difficile pour la Zambie, pays enclavé, de jouir de son indépendance tant que les pays qui l’entourent sont en conflit, a-t-il dit. 

Par ailleurs, le Président de la Zambie a précisé que son pays faisait surtout face à l’insuffisance d’énergie et aux effets des changements climatiques.  Il a expliqué que les variations du système des précipitations affectaient les capacités de production hydroélectriques de nombreux pays africains.  Il a appelé à plus d’efforts en matière de stratégies d’atténuation pour mieux répondre aux conséquences des changements climatiques.  Notant que 70% de la population de la Zambie dépendaient directement des ressources agricoles, il a souligné que l’agriculture était une priorité de son gouvernement.  Le Président zambien a estimé qu’il était nécessaire de rapidement identifier les sources de financement des 100 milliards de dollars qui seront nécessaires chaque année pour financer les infrastructures en Afrique, en appelant à tenir compte des objectifs du Programme d’action de Vienne de 2014 sur les pays sans littoral.  En outre, il a exprimé la volonté de la Zambie de réduire les écarts entre les femmes et les hommes, en mentionnant une campagne de sensibilisation pour lutter contre les mariages précoces et forcés.  Il a aussi cité le développement d’un programme touchant les jeunes de 15 à 21 ans visant à encourager le développement d’une génération non violente. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Edgar Chagwa Lungu
    Président
  • S.E. M. Edgar Chagwa Lungu
    Président
  • S.E. M. Harry Kalaba
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Michael Chilufya Sata
    Président
  • S.E. M. Michael Chilufya Sata
    Président
  • S.E. Mme Lucy Mungoma
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Kalombo Mwansa
    Ministre d'État
  • S.E. M. Rupiah Bwezani Banda
    Président