République démocratique populaire lao

S.E. M. Choummaly Sayasone, Président

30 septembre 2015 (70e session)

Lao People’s Democratic Republic
Statement Summary: 

Pour M. CHOUMMALY SAYASONE, Président de la République démocratique populaire lao, l’heure est venue de renforcer la volonté politique, l’assistance mutuelle et la coopération, sous la bannière de l’ONU pour pouvoir faire face collectivement aux défis actuels comme le terrorisme, la faim et la pauvreté, les maladies infectieuses, les conflits armés et les changements climatiques.  À cette fin, il jugerait opportun que les Nations Unies revoient leurs méthodes de travail et que son soixante-dixième anniversaire devienne l’occasion de mener à bien la réforme globale de l’Organisation.  Saluant l’adoption du nouveau programme de développement durable, qui est « le fruit d’un processus de négociation intergouvernemental inclusif », il a mis en avant les effets dévastateurs des changements climatiques, surtout pour les pays les moins développés auxquels « la communauté internationale doit venir en aide pour leur permettre de créer les infrastructures à long terme capables de résister à de tels défis ».  Il a dit espérer que la Conférence de Paris serait l’occasion d’adopter une série de mesures en ce sens.

La région d’Asie du Sud-Est, qui est en phase d’intégration économique dans le cadre de l’ASEAN, a connu la paix et une croissance économique continue, s’est-il félicité.  En 2016, le Lao présidera l’ASEAN, et il espère que la communauté internationale, et en particulier les partenaires de dialogue de l’ASEAN, continueront à soutenir les mécanismes sous son leadership, a-t-il précisé.

En cette année de quarantième anniversaire de l’indépendance du Lao, le Président Sayasone en a appelé à ses partenaires de développement à apporter leur aide pour que son pays puisse réaliser les objectifs de développement durable.  Il a indiqué que les vestiges de la guerre d’Indochine pesaient toujours sur le développement de son pays, en particulier sur la production agricole et le développement des infrastructures en raison des mines et engins non explosés (ENEX) ainsi que sur les programmes d’investissement dans les régions concernées.  Les programmes de déminage nécessitent du temps et des ressources considérables, a précisé en outre M. Sayasone, dont le gouvernement contribue activement à promouvoir la Convention des Nations Unies sur les armes à sous-munitions ainsi que son universalisation.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Saleumxay Kommasith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Saleumxay Kommasith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Premier Ministre
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Choummaly Sayasone
    Président
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Vice-Premier Ministre