République arabe syrienne

S.E. M. Walid Al-Moualem, Vice-Premier Ministre

2 Octobre 2015 (70e session)

Statement Summary: 

M. WALID AL-MOUALEM, Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères et des expatriés de la République arabe syrienne, a déploré que des pays soutiennent encore les terroristes dans sa région, regrettant que des États Membres puissants intimident d’autres États Membres qui veulent appliquer le droit international.  Des pays diffusent des idéologies extrémistes, y compris en Europe, a-t-il prévenu.  Il a énuméré les horreurs commises dans son pays par les groupes terroristes, à savoir Daech/EIIL, le front el-Nosra et les autres groupes affiliés aux organisations terroristes.    

La Syrie continuera à lutter contre le terrorisme, a-t-il affirmé, en assurant que l’armée syrienne était capable de s’en débarrasser.  Il a prévenu que le califat que souhaitaient créer les terroristes ne se limiterait pas à la Syrie ou à l’Iraq.  La Syrie, a-t-il rappelé, a toujours demandé un dialogue politique basé, en priorité, sur la lutte contre le terrorisme.  « Nous voulons maintenir les institutions de l’État et améliorer leur fonctionnement », a-t-il déclaré, en précisant que ce dialogue national devait être géré par la Syrie sans ingérence étrangère.

M. Al-Moualem a rappelé avoir voulu participer aux conférences de Genève II et à Moscou I et II, avant d’annoncer son intention de participer aux quatre comités d’experts proposés par l’Envoyé spécial du Secrétaire général en Syrie, M. de Staffan de Mistura.  Le peuple syrien est uni contre le terrorisme, a-t-il martelé, en invoquant tous les sacrifices faits pendant quatre ans.  Il a insisté sur le fait que « la décision du peuple syrien appartient au peuple syrien ».

Le Vice-Premier Ministre a indiqué que son gouvernement soutenait l’initiative russe de créer une coalition internationale pour contrer le terrorisme, car « le terrorisme ne peut pas être combattu seulement par la voie aérienne ».  Les tirs aériens ne sont utiles que s’ils sont menés en coopération avec l’Armée syrienne, la seule force en Syrie qui combat le terrorisme, a-t-il expliqué.

M. Al-Moualem a ensuite dénoncé les attaques commises par Israël contre la Syrie, l’accusant de fournir des armes aux terroristes.  Il a aussi exprimé sa volonté de récupérer le Golan syrien occupé.  La question palestinienne, a-t-il dit, est essentielle aux yeux du peuple syrien qui soutient le droit à l’autodétermination et à la création d’un État indépendant.

Enfin, il a rappelé que son pays avait adhéré à la Convention sur l’interdiction des armes chimiques et rempli les obligations qui en découlent.  Il a aussi salué l’accord historique conclu avec l’Iran sur son programme nucléaire et appelé de ses vœux la levée des sanctions contre ce pays.  La création d’une zone exempte d’armes de destruction massive dans la région ne sera pas possible sans la participation d’Israël, la seule puissance nucléaire de la région, a-t-il estimé.  Le Vice-Premier Ministre s’est aussi félicité de l’accord conclu entre Cuba et les États-Unis pour lever le blocus, avant d’appeler à lever toutes mesures unilatérales coercitives contre son pays et d’autres, notamment la République populaire démocratique de Corée.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Almoualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères