Namibie

S.E. M. Hage Geingob, Président

29 septembre 2015 (70e session)

Statement Summary: 

« La Namibie est l’enfant de la solidarité internationale, et sa sage-femme a été l’ONU », a déclaré son Président, M. HAGE GEINGOB, qui s’est dit reconnaissant du soutien international dont son pays avait bénéficié sur la voie de l’indépendance.  « Avec l’aide des Nations Unies, nous avons fait preuve de patience dans les préparatifs permettant d’exercer notre autodétermination » et, aujourd’hui, la Namibie connaît la paix et la démocratie, a-t-il poursuivi.  Depuis son indépendance, son pays a toujours participé, « par une contribution cependant modeste », aux opérations de maintien de la paix de l’ONU.

Revenant sur les 70 ans de l’ONU, M. Geingob a salué les progrès réels accomplis en termes de lutte contre la pauvreté, d’autonomisation des femmes, de promotion des droits de l’homme ou encore de décolonisation.  Pour lui, l’Afrique est en train « d’écrire sa propre histoire telle qu’elle est racontée par ses fils et ses filles », sous la houlette de l’Union africaine, en tournant la page des coups d’État pour s’engager sur la voie de la démocratie électorale.  La manière dont le récent coup d’état au Burkina Faso a pu être neutralisé illustre bien, selon lui, la politique de tolérance zéro de l’Afrique face à ceux qui saisissent le pouvoir par des moyens illégaux.  Il a mis l’accent sur l’importance des processus, systèmes et institutions pour accompagner les démocraties électorales et pour faire en sorte que ceux qui perdent par les urnes acceptent les résultats.  Pour cela, l’indépendance des commissions électorales est cruciale, a-t-il souligné, en précisant qu’il faudrait veiller à ce que les systèmes gouvernementaux continuent de fonctionner même si le pays se trouve dans une impasse politique.  La Namibie s’est engagée sur cette voie et est aujourd’hui classée à la sixième place en termes de bonne gouvernance en Afrique et à la septième place en tant que pays « propre ou non polluant », a précisé le Président Geingob.

Toutefois une démocratie électorale sans démocratie économique n’est pas viable « parce que les gens ne mangent pas la paix, la sécurité et une bonne constitution ».  La Namibie connaît encore des inégalités sociales énormes et un problème de logement, a reconnu le Président Geingob dont le Gouvernement, a-t-il rappelé, avait déclaré, en mars dernier, « la guerre à la pauvreté ».  À ce titre, l’un des meilleurs moyens de lutte est, selon lui, l’autonomisation des femmes.  La Namibie est en bonne position en termes d’égalité de genre et de chance avec 47% de femmes qui siègent au Parlement et une femme Premier Ministre ainsi qu’à d’autres postes de ministre, s’est félicité M. Geingob.

Abordant la question épineuse de la distribution des richesses dans le monde, il a demandé de faire preuve de prudence dans la « classification arbitraire de pays sur la base du revenu (PNB) », qui est utilisée par la Banque mondiale, le FMI et les Nations Unies, et qui ne reflète pas, selon lui, la justice car elle ignore les inégalités dans la distribution des richesses et des opportunités au sein du pays et a un effet négatif sur la mobilité sociale.  La Namibie a été « l’une des victimes de cette approche », et a ainsi été classée à tort comme pays à revenu moyen supérieur sans tenir compte du fait que les richesses du pays étaient restées aux mains d’une minorité blanche, et que la population noire vivait en marge de ce processus, a expliqué M. Geingob.  Cela lui a valu des difficultés d’accès aux financements internationaux de son Programme national de développement.  Il espère qu’avec l’adoption du nouveau Programme pour le développement durable, aucun pays ne restera en marge de ce processus et lance un appel à un engagement commun pour la paix dans le monde.  La Namibie souhaite en outre une réforme de l’Organisation des Nations Unies, en particulier de son Conseil de sécurité où elle soutient la position de l’Afrique qui demande une représentation équitable au sein de cet organe.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes