Maurice

S.E. M.  Anerood Jugnauth, Premier Ministre

2 Octobre 2015 (70e session)

Statement Summary: 

M. ANEROOD JUGNAUTH, Premier Ministre de Maurice, s’est dit favorable à des partenariats plus solides entre les organisations mondiales et régionales, en soulignant les fruits que cette coopération a pu porter, notamment à Madagascar.  Maurice condamne fermement le récent coup d’État au Burkina Faso, a-t-il dit en se félicitant des initiatives prises rapidement par l’ONU, l’Union africaine et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour maintenir ce pays sur la voie de la démocratie. 

En ce qui concerne les menaces à la paix et à la sécurité mondiales, M. Jugnauth a indiqué que son pays poursuivait sa lutte contre la piraterie en tant que membre du Groupe de contact chargé de cette question.  Il a indiqué que Maurice avait adhéré, cette année, au Traité sur le commerce des armes et qu’il avait déposé, hier, les instruments de ratification de la Convention sur les bombes à sous-munitions.  La plus grande menace constitue cependant la peur, a-t-il estimé, la peur que les terroristes utilisent pour entraver notre liberté de penser et d’expression. 

M. Jugnauth a ensuite appelé de ses vœux la conclusion d’un accord sur le climat à la COP21, qui se tiendra à Paris en décembre prochain, en plaidant également en faveur d’un financement prévisible et d’un partage des technologies pour affronter la menace que posent les changements climatiques.  Il s’est félicité que son pays accueille le Centre du Commonwealth sur les compétences en matière de financement pour le climat, qui sera lancé prochainement.  Il a aussi soutenu l’objectif 5 relatif à l’autonomisation des femmes et des filles.  À cet égard, il a attiré l’attention sur le fait que trois femmes occupent les fonctions de Présidente de la République, de Vice-Présidente et de Présidente de l’Assemblée nationale.

Sur le plan de l’économie, le Premier Ministre a assuré que, malgré les difficultés, son pays visait une croissance de 5,5% à partir de 2017.  Il a invité les partenaires de développement à accompagner les efforts de Maurice, un pays qui souffre de ses vulnérabilités de petit État insulaire en développement (PEID), a-t-il souligné.  Il a ainsi compté sur les résultats de la Conférence sur le financement du développement qui s’est tenue à Addis-Abeba en juillet.  Il a également fait part des efforts de son pays pour améliorer la transparence fiscale.

M. Jugnauth a plaidé en faveur de la représentation de pays africains au Conseil de sécurité, en demandant aussi que les PEID, qui représentent un quart des États Membres de l’ONU, y soient également représentés.  Il a demandé de résoudre le différend de souveraineté qui l’oppose au Royaume-Uni sur l’archipel des Chagos et l’île de Tromelin qui, a-t-il affirmé, font partie intégrante de Maurice.  Il a cité, à cet égard, la décision du Tribunal arbitral du droit de la mer en date du 18 mars 2015.  Il a cependant regretté que le Royaume-Uni ait lancé des consultations sur le supposé relogement de Mauriciens d’origine chagossienne dans l’archipel dans des conditions qui sont à son avis des violations des droits de l’homme.  Maurice, a-t-il dit, rejette ces consultations.  Enfin, il a plaidé en faveur de la mise en place par l’Assemblée générale de l’ONU d’un mécanisme de suivi de la mise en œuvre de ses résolutions relatives à la décolonisation.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Pravind Kumar Jugnauth
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pravind Kumar Jugnauth
    Premier Ministre
  • S.E. M. Anerood Jugnauth
    Premier Ministre
  • S.E. M. Milan Jaya Nyamrajsingh Meettarbhan
    Représentant permanent
  • S.E. M. Navinchandra Ramgoolam
    Premier Ministre
  • S.E. M. Arvin Boolell
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Navinchandra Ramgoolam
    Premier Ministre
  • S.E. M. Arvin Boolell
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Navinchandra Ramgoolam
    Premier Ministre