Kiribati

S.E. Mme Makurita Baaro, Représentant permanent

2 Octobre 2015 (70e session)

Kiribati
Statement Summary: 

« Mon peuple vit sur des atolls qui se trouvent seulement à trois mètres au-dessus du niveau de la mer », a affirmé M. BAARO (Kiribati).  Il a cité les phénomènes climatiques extrêmes que son pays a connus cette année, tels que le cyclone Pam et les typhons Maysak et Dauphin, avant de se dire très préoccupé par la fréquence et la gravité de ces phénomènes.  « Nous devons remédier aux défis critiques et pressants des changements climatiques, ‘ici et maintenant’, avant même que nous puissions parler de développement durable ou du nouveau programme de développement ».  Il a d’ailleurs indiqué que ce programme serait dénué de toute signification si la prochaine Conférence de Paris sur le climat ne débouchait pas sur un accord ambitieux juridiquement contraignant.  « Pour ceux qui sont en première ligne, l’accord devant être adopté à Paris doit inclure un objectif à long terme visant à réduire la température en-dessous de 1,5ºC, a-t-il dit.  Le représentant a également demandé l’inclusion dans ce futur accord de dispositions sur les pertes et les indemnisations en tant qu’élément distinct des mesures d’adaptation.  Le représentant a souhaité que les organisations internationales et onusiennes accueillent Taiwan en leur sein comme vient de le faire l’Organisation mondiale de la Santé.

« Le défi que posent les changements climatiques exige que nous nous élevions au-dessus de nos priorités nationales et pensions avec une conscience globale », a-t-il affirmé, avant de se féliciter d’un changement de cap concernant le dialogue sur les changements climatiques.  Il a en effet salué les engagements d’un nombre grandissant d’acteurs comme le signe que la communauté internationale a entendu « nos messages ».  Puis, il a détaillé la stratégie suivie par son pays pour assurer la survie de son peuple, en citant notamment l’achat de terres offshore et la considération de mesures visant à exhausser les îles par rapport à leur niveau actuel au-dessus de la mer.  « Mais nous ne pouvons pas agir seuls », a-t-il dit, en soulignant la nécessité d’un effort collectif international.  Saluant l’assistance apportée par les partenaires de son pays, y compris Taiwan, il a souhaité que les engagements pris en faveur du Fonds vert se traduisent dans les faits.  « Mon peuple et ceux qui sont en première ligne face aux changements climatiques risquent d’être laissés sur le bord de la route », a-t-il prévenu, en disant que l’assistance demandée doit être apportée maintenant.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes