Japon

S.E. M. Shinzo Abe, Premier Ministre

29 septembre 2015 (70e session)

Japan
Statement Summary: 

M. SHINZO ABE, Premier Ministre du Japon, a promis que son gouvernement renforcera son aide aux réfugiés et aux personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays et en Iraq.  Cette année, cette aide a atteint 810 millions de dollars.  Au Liban, le Japon mettra en œuvre de nouvelles mesures d’un montant total de 2 millions de dollars.  Le Premier Ministre a indiqué que 2,5 millions de dollars d’aide humanitaire seront consentis aux pays voisins de l’Union européenne comme la Serbie et l’ex-République yougoslave de Macédoine qui ont accepté d’accueillir des réfugiés et des migrants.  Le Japon prépare actuellement un projet d’aide de 750 millions de dollars pour contribuer à restaurer la paix au Moyen-Orient et en Afrique.

M. Abe s’est aussi appesanti sur l’importance que son gouvernement accorde à la santé maternelle et infantile et a évoqué la distribution de carnets de santé maternelle et infantile dans les camps de réfugiés en Palestine, en Syrie et en Jordanie.  En outre, il a souligné l’importance de l’état de droit et des principes de l’égalité devant la loi dans le renforcement de la capacité humaine.  Afin de rompre avec les causes mêmes de la violence et de la peur, il est essentiel d’assurer une bonne gestion et une bonne organisation des effectifs de police.  Le Japon contribue à ces efforts en Afghanistan et en République démocratique du Congo depuis 2004.  Plus de 20 000 policiers dont des femmes policières ont participé à une formation.

S’agissant de la « Corée du Nord », M. Abe a déclaré que le Japon travaillera avec les autres pays pour la résolution complète des questions en suspens, y compris les enlèvements, et les questions sur le nucléaire et les missiles.  Il a aussi demandé que les autres pays possédant l’arme nucléaire doivent continuer de réduire leurs arsenaux.  Le Japon prépare un nouveau projet de résolution pour promouvoir une action unifiée de la communauté internationale sur l’élimination totale des armes nucléaires.

Concernant la réforme du Conseil de sécurité, M. Abe a réaffirmé que le Japon entendait devenir un membre permanent du Conseil et qu’il apportait une contribution en rapport avec cette position.  Il a terminé en disant que son pays avait strictement maintenu son statut de nation éprise de paix depuis 70 ans, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et a accumulé un record de succès d’efforts visant à favoriser la paix et la prospérité dans le monde en citant l’exemple, notamment, du Cambodge et du Timor-Leste.  


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes