Islande

S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson, Ministre des affaires étrangères

2 Octobre 2015 (70e session)

Iceland
Statement Summary: 

M. GUNNAR BRAGI SVEINSSON, Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur de l’Islande, a notamment salué l’objectif 5 sur l’égalité entre les sexes qu’il a présenté comme la clef du développement durable, et l’objectif 2 sur la « faim zéro », convaincu qu’il peut être atteint en préservant et assurant la gestion durable des deux sources alimentaires que sont l’océan et la terre.  Il a rappelé que la gestion des « pêches inefficaces » et le manque d’infrastructure dans ce secteur coûtent près de 50 milliards de dollars chaque année.  Aussi, les terres arables, qui représentent la même taille que celle de l’Afrique du Sud, se dégradent chaque année, s’est alarmé le Ministre qui a proposé « un plan pour faire face à ce problème ».  Concernant les changements climatiques, il a indiqué qu’à la Conférence de Paris sur le climat, en décembre prochain, l’Islande s’engagera vers un accord mondial à long terme et a l’intention, avec les pays en Europe, de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre avant 2030. 

S’exprimant ensuite sur la question des droits de l’homme, M. Sveinsson s’est dit préoccupé par le sort de M. Ali Mohammed al-Nimr, un mineur de 17 ans condamné en Arabie saoudite à la peine capitale.  Il a appelé l’Arabie saoudite à respecter ses obligations en vertu du droit international et à commuer sa peine.  Il a ensuite qualifié la terrible crise des réfugiés de véritable exode.  « Nous avons vu en une seule année plus de 500 000 réfugiés et migrants traverser la mer Méditerranée qui ont fui leur pays en conflit pour se rendre en Europe et des millions d’autres qui ont trouvé refuge dans les pays voisins », a-t-il rappelé.  En Syrie, le Conseil de sécurité doit unir ses forces pour arrêter le bain de sang.  Il incombe à toute la communauté internationale de rechercher une solution pour réduire la souffrance des réfugiés.  L’Islande a consacré 16 millions de dollars pour contribuer au financement de l’aide à ces réfugiés et soutenir les travaux des organismes des Nations Unies sur le front.

Le Ministre s’est dit convaincu que la solution des deux États reste la seule voie viable pour instaurer la paix entre Israël et la Palestine.  Il a aussi appelé à ne pas oublier le Sahara occidental.  Concernant la réforme des Nations Unies, il a dit qu’il était temps pour des femmes candidates d’être sérieusement considérées pour les postes de Secrétaire général de l’ONU et de Président de l’Assemblée générale.  S’agissant du Conseil de sécurité, il a appuyé l’initiative conjointe de la France et du Mexique sur l’utilisation du veto et le code de conduite contre le génocide et les crimes contre l’humanité présentée par le Groupe ACT (Responsabilité, cohérence et transparence).


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Gudlaugur Thór Thórdarson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gudlaugur Thór Thórdarson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Lilja Dögg Alfreðsdóttir
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères