Grenade

S.E. Mme  Clarice Modeste-Curwen, Ministre des affaires étrangères

2 Octobre 2015 (70e session)

Grenada
Résumé de la déclaration: 

Mme CLARICE MODESTE-CURWEN, Ministre des affaires étrangères de la Grenade, a souligné les conséquences des changements climatiques sur le monde et en particulier sur les petits États insulaires en développement (PEID) comme le sien.  Elle a exhorté le Conseil de sécurité à continuer à donner toute l’attention nécessaire aux circonstances particulières de ces pays face aux préoccupations sécuritaires traditionnelles et non traditionnelles.  Elle a aussi appelé de ses vœux la conclusion d’un accord juridiquement contraignant à la COP21 en décembre prochain, afin de maintenir l’élévation de la température mondiale à moins de 2 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels.  Il faut dès maintenant un consensus sur les changements climatiques, y compris sur le financement, a-t-elle exigé.  La Ministre a saisi cette occasion pour remercier les partenaires internationaux qui soutiennent les capacités d’adaptation et d’atténuation dans son pays.

Le Gouvernement de la Grenade, a-t-elle poursuivi, avait lancé un programme, il y a deux ans, pour ajuster les politiques fiscales et mener une réforme structurelle, afin de stimuler la croissance et la compétitivité et de renforcer le secteur financier.  Le pays a ainsi accompli des progrès significatifs, a-t-elle dit, avant d’appeler la communauté internationale à tenir ses promesses en matière d’aide publique au développement.  Elle a averti du risque de faire passer de manière trop prématurée les PEID dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire.  Elle a plaidé, à cet égard, en faveur d’indicateurs plus holistiques car, a-t-elle expliqué, le revenu par habitant ne doit pas être la seule mesure du développement dans le contexte de la vulnérabilité aux changements climatiques.

Mme Modeste-Curwen a aussi plaidé en faveur du renforcement des partenariats, notamment ceux prévus dans les Orientations de Samoa, pour mettre en œuvre le programme de développement durable.  Elle a en outre plaidé la cause des personnes déplacées à la suite de conflits dans le monde, avant d’appeler les États Membres à mettre en œuvre l’ODD 11 en promouvant le dialogue et la diplomatie dans la résolution des conflits.  À cet égard, elle s’est félicitée du rapprochement entre les États-Unis et Cuba et appelé à lever totalement l’embargo en vigueur à Cuba.  Enfin, elle a demandé que l’on poursuive la réforme du Conseil de sécurité et le renforcement de l’Assemblée générale de l’ONU.


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Dickon Mitchell
    Premier Ministre
  • S.E. M. Peter David
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elvin Nimrod
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elvin Nimrod
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nickolas Steele
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nickolas Steele
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Dessima Williams
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Tillman Thomas
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tillman Thomas
    Premier Ministre
  • S.E. M. Peter David
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international