Géorgie

S.E. M. Irakli Garibashvili, Premier Ministre

1 Octobre 2015 (70e session)

Georgia
Statement Summary: 

M. IRAKLI GARIBASHVILI, Premier Ministre de la Géorgie, a cité un rapport de la Banque mondiale sur la gouvernance, publié cette semaine, qui révèle les progrès réalisés par la Géorgie en matière de gouvernance.  Son gouvernement, a-t-il assuré, est déterminé à renforcer l’état de droit, et la liberté des médias, et à « construire une économie moderne ».  Il y a 20 ans, a-t-il rappelé, la Géorgie était un pays isolé déchiré par la guerre civile avec peu d’institutions fonctionnelles.  Aujourd’hui, « nous écrivons un nouveau chapitre dans l’histoire de notre nation », a-t-il résumé.

En juin 2014, la Géorgie a signé l’Accord d’association avec l’Union européenne, s’est félicité le Premier Ministre.  Un pacte social a été établi pour « récompenser le travail et l’entreprise », et offrir à la population un programme de soins de santé, tout en consolidant la démocratie et l’éducation.  La Banque mondiale, a précisé M. Garibashvili, a également placé la Géorgie en quinzième place sur la liste des pays « avec lesquels il est le plus facile de faire des affaires ».  En août dernier, Tbilisi, la capitale, a accueilli le Festival olympique de la jeunesse et la Super Coupe de l’Union des associations européennes de football (UEFA). 

Toutefois, le Premier Ministre a regretté que la Fédération de Russie ait signé les « traités d’intégration » avec Sokhumi et Tskhinvali.  « La Russie continue d’étendre illégalement son contrôle sur le territoire souverain de la Géorgie », a-t-il déploré, avant de condamner « cette annexion rampante et le mépris de la Russie pour le droit international ».  Il a réitéré l’importance de la résolution annuelle de l’Assemblée générale sur « le statut des personnes déplacées dans leur propre pays et les réfugiés d’Abkhazie, Géorgie, et de la région de Tskhinvali/Ossétie du Sud ».  Depuis 2012, a souligné M. Garibashvili, la Géorgie a logé près de 10 000 familles déplacées.  Il a souhaité néanmoins établir « des relations pragmatiques » avec la Fédération de Russie dans des domaines comme le commerce ou le tourisme.  Appelant de ses vœux une résolution pacifique du conflit, il a assuré les peuples d’Abkhazie et d’Ossétie qu’ils partageront les fruits de la croissance économique.

Dans quelques semaines, a annoncé le Premier Ministre, Tbilisi accueillera le premier Forum de haut niveau sur la route de la soie dont la réouverture promet de renforcer les relations économiques et culturelles entre l’Asie et l’Europe.  Enfin, il a rappelé l’engagement des soldats géorgiens dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU, notamment en Afghanistan, et dans le cadre des efforts de l’Union européenne en République centrafricaine.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes