Îles Salomon

S.E. M. Manasseh Sogavare , Premier Ministre

1 Octobre 2015 (70e session)

S.E. M.Manasseh Sogavare

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. MANASSEH SOGAVARE, Premier Ministre des Îles Salomon, a noté qu’alors que plus des deux tiers des membres des Nations Unies sont issus du monde en développement, « on dépense plus, au plan multilatéral, pour la sécurité que pour le développement » avec 16 missions de maintien de la paix actuellement déployées.  Pour cette raison notamment, son État plaide pour une réforme de l’ONU, en premier lieu celle du processus de désignation du Secrétaire général qui, depuis sept décennies, a été choisi par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité.  Il a appelé à un processus « plus responsable, plus démocratique et plus transparent » dans lequel l’Assemblée générale jouerait un « rôle central ».

Par ailleurs, le Premier Ministre a rappelé que pour les États insulaires comme le sien, les changements climatiques étaient une question de « survie » et appelé de ses vœux un accord global et réellement inclusif à Paris en décembre.  Mais il a aussi exprimé son « inquiétude face à la lenteur des progrès dans les négociations » qui cause de nombreuses incertitudes, alors que la dégradation du climat est susceptible de déclencher de nombreux conflits.  « Cette incertitude conduit les Îles Salomon à viser un siège au Conseil de sécurité pour la période 2031-2032 », un an après la conclusion de l’Agenda 2030, a-t-il fait valoir.  Il a également apporté son soutien à une réforme du Conseil qui ménagerait un siège aux petits États insulaires.  « Cela permettrait de garantir que les questions touchant à leur sécurité soient bien traitées », s’est-il justifié.


Source

---------------

 

Droit de réponse (3 Octobre 2015)

Première Déclaration:

Le représentant des Îles Salomon a réitéré son attachement et son profond respect pour la souveraineté de l’Indonésie.  Il a pris bonne note de la déclaration de cette dernière, en priant les délégations de garder à l’esprit les trois piliers de la Charte de l’ONU.  Tous les États ont le droit et l’obligation de respecter, promouvoir et protéger les droits de l’homme.  Il a réitéré la volonté de son pays de travailler de concert avec tous les États, dont l’Indonésie, en faveur des droits de l’homme.  

Source: GA/11701

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Manasseh Damukana Sogavare
    Premier Ministre
  • S.E. M. Manasseh Sogavare
    Premier Ministre
  • S.E. M. Collin Beck
    Représentant permanent
  • S.E. M. Manasseh Maelanga
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Gordon Darcy Lilo
    Premier Ministre
  • S.E. M. Danny Philip
    Premier Ministre
  • S.E. M. Peter Shanel Agovaka
    Ministres des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Fredrick Fono
    Vice-Premier Ministre