Émirats arabes unis

S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan, Ministre des affaires étrangères

2 Octobre 2015 (70e session)

Statement Summary: 

CHEIKH ABDULLAH BIN ZAYED AL NAHYAN, Ministre des affaires étrangères des Émirats arabes unis, a observé que la recrudescence de la violence ces dernières années était la plus forte depuis la Deuxième Guerre mondiale.  Les méthodes employées par les groupes terroristes tels que Al-Qaida ou Daech n’ont aucun lien avec l’Islam, qui est une religion de paix, a-t-il tenu à préciser.  Les Émirats arabes unis condamnent fermement ces méthodes et appellent la communauté internationale à renforcer la position stratégique de l’Égypte dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme, a encore déclaré le Ministre.

La participation de son pays dans la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite au Yémen témoigne de la volonté d’éradiquer ces groupes, a ensuite expliqué le Ministre.  Les Émirats, a-t-il précisé, n’interviennent pas que militairement dans ce conflit.  Ils répondent aussi aux besoins humanitaires et, à ce jour, ils ont participé à hauteur de 200 millions de dollars pour assurer l’accueil des réfugiés résultant de cette intervention, a-t-il ajouté.  Les Émirats sont en outre préoccupés par la situation en Libye et demandent la levée de l’embargo qui frappe ce pays, afin d’aider ses autorités à mieux lutter contre les groupes qui y sèment le chaos.  La situation en Syrie est aussi une source de préoccupation pour les Émirats arabes Unis.  Ils appellent la communauté internationale à aider les parties à trouver une solution politique pour la sortie de crise.  Pour leur part, les Émirats ont accordé plus de 530 millions de dollars au titre de l’assistance humanitaire et de l’accueil des réfugiés fuyant les combats en Syrie, a souligné le Ministre.  

S’agissant de la crise iraquienne, M. Al Nahyan a appelé les autorités à s’engager dans un dialogue politique inclusif, afin de sortir des divergences sectaires qui ont miné le pays et qui aujourd’hui servent les intérêts de ceux qui veulent déstabiliser la région.  La lutte contre les milices Al-Chabab en Somalie exige des efforts concertés de la communauté internationale, a estimé le Ministre.  Pour rétablir la sécurité et la paix, il faudrait respecter la souveraineté des États et s’abstenir de s’ingérer dans les affaires intérieures des États, a-t-il rappelé.  C’est pour cela que l’Iran ne peut pas parler de la sécurité des pèlerins en Arabie saoudite et doit se retirer des îles Abou Moussa, Grande Tunb et Petite Tunb, a fait remarquer le Ministre avant de conclure.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. M. Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • H.H. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al-Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères