Swaziland

S.E. M. Barnabas Sibusiso Dlamini, Premier Ministre

29 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

M. BARNABAS SIBUSISO DLAMINI, Premier Ministre du Swaziland, a appelé l’ONU et ses partenaires à n’épargner aucun effort pour mettre un terme à l’épidémie d’Ebola et prévenir d’autres pertes en vies humaines.  Il a souligné que la question des changements climatiques était une question essentielle pour les pays en développement du continent africain, notant que le phénomène avait un impact direct sur leur production alimentaire.  Il s’est félicité du fait qu’alors que la communauté internationale procédait à la définition du programme de développement pour l’après-2015, elle n’avait pas perdu de vue l’échec collectif à réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), notamment en ce qui concerne l’élimination de la pauvreté.  Il a aussi insisté sur l’urgence, pour les partenaires en développement, d’honorer leur engagement en matière d’aide publique au développement (APD).

 

M. Dlamini a expliqué que la sécurité alimentaire demeurait un défi critique pour le continent africain et a jugé nécessaire de poursuivre l’octroi de ressources financières, le transfert de technologies respectueuses de l’environnement et l’assistance technique à l’intention des pays en développement.  Il a indiqué que le « Royaume d’Eswatini », continuait de consacrer une part importante de son budget à l’agriculture et qu’il était prévu de construire des barrages pour irriguer l’ensemble du Royaume.  Les petits agriculteurs reçoivent une aide sous forme d’intrants, ce qui a contribué à augmenter la production alimentaire du Royaume.

 

Le Premier Ministre a ensuite fait part de son appui à l’Agenda 2063 de l’Union africaine, ainsi qu’au renforcement du commerce intra-africain et à la création d’une zone continentale de libre-échange.  Il a aussi dit souhaiter que l’accès aux marchés mondiaux se fasse dans des conditions qui profitent à tous.  M. Dlamini a souligné la nécessité, dans le cadre du programme de développement pour l’après-2015, d’accorder une attention particulière à la situation des pays à revenu intermédiaire où, a-t-il précisé, vivent la majorité des pauvres du monde.                                                                                                           


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes