Sao Tomé-et-Principe

S.E. M. Gabriel Arcanjo Ferreira Da Costa, Premier Ministre

29 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

M. GABRIEL ARCANJO FERREIRA DA COSTA, Premier Ministre de Sao Tomé-et-Principe, a estimé que le développement durable de l’Afrique devait se faire sur la base des piliers proposés par l’Union africaine et a appelé l’ONU à adapter son programme aux réalités spécifiques de l’Afrique et sans perdre de vue les avancées réalisées par certains pays pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).  Il a également jugé nécessaire d’accélérer le processus de réforme de l’ensemble du système de l’ONU afin de le rendre plus dynamique, représentatif, effectif et légitime, entre autres.

 

M. da Costa s’est félicité de la résolution de la situation en Guinée-Bissau et a appelé l’ONU, l’Union africaine, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) à poursuivre leurs efforts pour consolider le respect de l’état de droit dans ce pays.  Il a également salué la signature récente de l’Accord de paix au Mozambique, pour ensuite appeler à la résolution des conflits en République centrafricaine, au Soudan du Sud et au Sahara occidental.

 

Le Premier Ministre a aussi appelé la communauté internationale à coordonner son action dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, s’inquiétant notamment des activités de Boko Haram au Nigéria, ainsi que du « récent phénomène de l’État islamique  ».  Il a salué la conclusion d’un cessez-le-feu entre Israël et la Palestine ainsi qu’entre les parties au conflit en Syrie.

 

M. da Costa a rappelé que son pays était situé dans le golfe de Guinée, une région, a-t-il souligné, fortement touchée par la piraterie, le terrorisme et le trafic de drogues.  Le Gouvernement de Sao Tomé-et-Principe a donc pris plusieurs mesures pour combattre ces phénomènes, à commencer par l’élaboration d’un cadre législatif pour moderniser ses forces armées, ainsi que la mise en œuvre des recommandations du Sommet de Yaoundé.  Il s’est félicité des progrès réalisés pour établir un centre de coordination interrégional.  Le Premier Ministre a ensuite appelé les pays développés à assurer la continuité du mécanisme pour un développement propre, notamment à l’intention des pays les moins avancés, et à mobiliser la volonté politique nécessaire pour conclure, à Paris, en 2015, un accord juridiquement contraignant sur les changements climatiques.

 

Après avoir appelé à la levée de l’embargo imposé à Cuba, M. da Costa a engagé la communauté internationale à identifier d’urgence les synergies nécessaires pour combattre l’épidémie d’Ebola.  Sao Tomé-et-Principe a préparé un plan de prévoyance et mis en place des mesures préventives, notamment des restrictions sur l’accès à ses aéroports et ports ce qui, a averti le Premier Ministre, risque d’avoir un impact sur l’économie déjà fragile du pays.

 

Le Premier Ministre a ensuite dit souhaiter que Taiwan puisse participer aux activités de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).  Il a par ailleurs annoncé la tenue, le 12 octobre dans son pays, des élections législatives, régionales et locales longtemps attendues, précisant que le processus électoral se déroule normalement et que son gouvernement était parvenu à résoudre les difficultés financières en découlant, grâce à l’appui de ses partenaires en développement.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Urbino José Gonçalves Botelho
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Evaristo do Espirito Santo Carvalho
    Président
  • S.E. M. Patrice Emery Trovoada
    Premier Ministre
  • S.E. M. Manuel Salvador Dos Ramos
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Carlos Filomeno Agostinho Das Neves
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Patrice Emery Trovoada
    Premier Ministre
  • S.E. M. Manuel Salvador Dos Ramos
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Manuel Salvador dos Ramos
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Fradique Bandeira melo de Menezes
    Président