Saint-Vincent-et-les Grenadines

S.E. M. Camillo Gonsalves, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2014 (69e session)

Saint-Vincent-et-les Grenadines
Statement Summary: 

M. CAMILLO M. GONSALVES, Ministre des affaires étrangères de Saint-Vincent-et-les Grenadines, a dit que son pays ne pouvait plus accepter que sa survie dépende des lubies et des négligences des plus puissants.  Il a appelé tous les États Membres, petits et grands, à respecter à la lettre la Charte des Nations Unies.  Il a appuyé les efforts visant à éliminer le fléau de l’État islamique.  Il a souhaité qu’on ne fasse plus de différence entre les groupes en notant que certains États financent des groupes terroristes.  Il a particulièrement fustigé le « terrorisme d’État » des États-Unis dont Cuba est victime.  Le droit d’Israël d’exister ne peut pas donner à ce pays le droit de violer les droits souverains du peuple palestinien, a aussi dit le Ministre des affaires étrangères de Saint-Vincent-et-les Grenadines.

 

Par ailleurs, il a particulièrement dénoncé les conséquences des changements climatiques, en précisant que son pays consacrait en moyenne 10% de son PIB pour faire face aux conséquences des catastrophes naturelles dont on impute la responsabilité aux changements climatiques.  « En décembre 2013, 17% de notre PIB a été balayé par trois heures de tempête », a-t-il précisé.  En dépit des promesses, le compte n’y est pas pour éviter de limiter la hausse des températures à 1,5 degré par rapport aux températures antérieures à la période industrielle.  « Nous sommes inquiets de la possibilité que l’accord juridiquement contraignant que nous devrions adopter en 2015 ne sera pas suffisant pour faire face aux défis climatiques », a dit M. Gonsalves, après avoir fustigé « les diplomates qui se rejettent la faute » sur les causes des changements climatiques. 

 

En outre, M Gonsalves a jugé indispensable que les objectifs de développement pour l’après-2015 s’appuient sur les priorités des pays en développement et comprennent des engagements mesurables pour les partenaires au développement. 


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes