République de Moldova

S.E. Mme Natalia GHERMAN, Vice-Premier Ministre

25 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

Mme NATALIA GHERMAN, Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères et de l’intégration européenne de la République de Moldova, a affirmé que les ambitions de son pays pour une étroite coopération avec l’Union européenne ne sauraient être exaucées si les bénéfices n’en étaient pas entièrement partagés avec les citoyens moldaves vivant dans la région de la Transnistrie.  Elle a indiqué que l’objectif poursuivi en Transnistrie restait le même: une solution politique basée sur le respect de la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Moldova et un statut spécial pour la région de la Transnistrie.

Mme Gherman a cité parmi les obstacles à la recherche d’un tel règlement la présence continue des forces militaires russes en Transnistrie, contrairement aux engagements internationaux pris.  « Nous attendons de la Fédération de Russie qu’elle finalise le processus de retrait sans plus tarder. »

Elle a ensuite déploré le fait que les exportations agricoles de son pays vers la Fédération de Russie fassent l’objet de restrictions injustifiées et remercié l’Union européenne pour son soutien au Gouvernement moldave dans l’atténuation des conséquences desdites restrictions.

Concernant la situation en Ukraine, elle a affirmé que les choix souverains de tous les membres de la communauté internationale devaient être respectés.  « Comme beaucoup d’autres pays, nous ne reconnaîtrons jamais l’annexion de la Crimée », a-t-elle ajouté.  Enfin, le Vice-Premier Ministre a indiqué que la République de Moldova avait pris des mesures concrètes pour soutenir les Nations Unies, l’Union européenne et l’OTAN dans la préservation de la paix, la sécurité et la stabilité en Europe et dans le monde.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes