Mexique

S.E. M. Enrique Peña Nieto, Président

24 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

M. ENRIQUE PEÑA NIETO, Président du Mexique, a salué le rôle multidimensionnel de l’ONU dans le monde.  Dans un monde caractérisé par tant de phénomènes qui ne connaissent pas de frontières, il faut déployer des efforts internationaux concertés pour en venir à bout.  Il a relevé que l’ONU doit changer pour s’améliorer.  Le monde a besoin, par exemple, d’un Conseil de sécurité qui soit plus représentatif de l’architecture internationale en pleine mutation.  Le Président a ainsi proposé l’augmentation du nombre de membres non permanents dotés du droit de se faire réélire immédiatement à la fin de leur mandat.  « Le monde a besoin d’un Conseil de sécurité où les membres permanents n’utilisent pas leur droit de veto en cas de violations du droit international humanitaire », a-t-il tranché.

Le Président a estimé que ce XXIe siècle a besoin d’une ONU dotée d’une nouvelle architecture.  Le changement n’est jamais facile, a-t-il reconnu, en prenant l’exemple du Mexique qui a connu une situation semblable.  Toute la classe politique et la société mexicaines étaient unanimes sur le besoin d’une restructuration profonde du pays mais la prise de risque a été difficile.  Le Président s’est donc félicité que le Mexique se soit finalement engagé dans des changements profonds grâce au « Pacte pour le Mexique » qui a permis des réformes profondes grâce à la volonté de toute une nation qui a osé le changement.  Revenant sur la situation des Nations Unies, le Président a relevé que de nombreux États reconnaissent la nécessité de réformer une organisation qui va célébrer son soixante-dixième anniversaire, l’année prochaine.  Néanmoins, a-t-il regretté, personne ne veut perdre ses privilèges alors qu’il faut une nouvelle ONU pour que le monde puisse compter sur une organisation efficace dans les domaines de la paix et du développement. 

Le Président a rappelé que le Mexique va accueillir, l’année prochaine, la première Conférence des États parties au Traité international sur le commerce des armes.  Il a souhaité que cet évènement soit l’occasion, pour la communauté internationale, de limiter les conséquences néfastes des armes sur les populations.  Il a également estimé que l’ONU devrait renforcer ses efforts pour un désarmement nucléaire complet.  Sur un tout autre sujet, le Président a dit espérer que le programme de développement pour l’après-2015 prenne en compte le fait que la pauvreté ne se mesure pas seulement à l’aune des revenus financiers.  Ce nouveau programme doit viser l’intégration économique et sociale. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Enrique Peña Nieto
    Président
  • S.E. M. Luis Videgaray Caso
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Enrique Peña Nieto
    Président
  • S.E. M. Enrique Peña Nieto
    Président
  • S.E. M. José Antonio Meade Kuribreña
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Felipe Calderón Hinojosa
    Président
  • S.E. M. Felipe Calderón Hinojosa
    Président
  • S.E. M. Claude Heller
    Représentant permanent
  • S.E. Mme Patricia Espinosa Cantellano
    Secrétaire aux Affaires étrangères