Lituanie

S.E. Mme Dalia Grybauskaitė, Président

26 septembre 2014 (69e session)

Résumé de la déclaration : 

Mme DALIA GRYBAUSKAITĖ, Présidente de la Lituanie, a fait remarquer que la nature de la sécurité mondiale avait considérablement changé.  Des acteurs non étatiques, des extrémistes religieux et des groupes criminels rebelles terrorisent la planète et menacent la sécurité des peuples pacifiques, s’est-t-elle inquiétée.  Certains États, a-t-elle regretté, appuient les terroristes et leur offrent refuge.  En outre, les moyens utilisés par ces groupes criminels aujourd’hui vont au-delà des normes de combat classiques.

La Présidente a estimé que la communauté internationale, qui doit tout mettre en œuvre pour contrer l’État islamique en Iraq et au Levant (EIIL) et Al-Qaida, doit aussi s’efforcer de « gérer les défis géopolitiques qui se posent en Europe de l’Est ».  « Il est de notre devoir de soutenir la paix, la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine », a-t-elle ensuite estimé. 

Dans cet esprit, il appartient aux Nations Unies, à l’OTAN, à l’Union européenne et à d’autres organisations régionales et leurs États membres de s’efforcer de mettre fin aux conflits armés, aux tentatives de remise en question des frontières d’États souverains et à la création de conflits « gelés ».  Se référant aux « valeurs fondamentales qui unissent la communauté internationale », Mme Grybauskaitė a rappelé qu’une centaine d’États avaient apporté leur soutien à l’Ukraine et condamné l’occupation de la Crimée par la Fédération de Russie.  « La majorité écrasante de cette Assemblée ne reconnaîtra jamais les actes d’agressions illicites », a-t-elle déclaré.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinese | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes